Accueil
avec les organisations de Sail Training en Allemagne, Australie, Belgique,
Bermudes, Canada, Danemark, Espagne, Finlande, Irlande, Italie, Lettonie,
Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Royaume-Uni,
Suède, U.S.A., est membre fondateur de :
Entrez sur le site international


LA BOUDEUSE  


Caractéristiques techniques

Gréement :
Trois mâts goélette
Construction :
1916 - Hollande

Coque :

  Acier
Longueur hors tout :
46,00 mètres

Longueur de pont :

  34,07 mètres
Largeur :
6,59 mètres
Tirant d'eau :
2,70 mètres
Déplacement :
250 tonnes
Surface de voilure :
700 m² environ
Nombre de voiles :
13
Vitesse de croisière :
7,5 noeuds - maxi 14 noeuds
Autonomie à la mer :
6 mois
Motorisation :
  Scania 360cv
Capitaine :
Patrice Franceschi
Equipage :
  26 personnes
Port d'attache :
  Fécamp



Historique du voilier


Construit en 1916 en Hollande, le trois-mâts-goélette a d'abord été affecté au transport de marchandises en Mer du Nord et en Baltique. En 1946, il fut vendu à la Suède qui après transformations (ajout des roofs, aménagement de cabines) l'utilisa en voilier école.

Après le naufrage de la jonque La Boudeuse en 2001 au large de Malte, en route vers la France après 7 missions scientifiques effectuées en Insulinde "sur la route de Bougainville", Patrice Franceschi rachet le voilier en 2003. Après un an de travaux effectués à Camaret, La Boudeuse part en 2004 pour un tour du monde à la rencontre des "Peuples de l'eau".

De 2004 à 2007, La Boudeuse effectue 8 missions auprès de populations peu ou mal connues, et dont sont issues des films mettant en évidence, non pas les différences existant entre elles et le monde occidental, mais au contraire, tout ce qui nous rapproche, malgré les milliers de kilomètres qui nous séparent, et les modes de vie presque opposés. L'équipage est composé de 24 bénévoles, marins, médecins, écrivains, philosophes, peintres, photographes... Au cours de ces 3 années d'aventure, 84 personnes se succédent à son bord.

En septembre 2007, La Boudeuse jette l'ancre à Paris, quai de Bercy, pour une rencontre de plus d'un an et demi avec le public parisien. Fin 2008, plus de 55.000 personnes lui ont rendu visite, découvrant le pont et le grand roof sous la conduite de bénévoles des Amis des Grands Voiliers, et écoutant avec passion l'histoire de ce trois-mâts hors du commun.

En 2009, Patrice Franceschi reçoit une lettre de mission du Ministre de l’Écologie et du Développement Durable pour de nouvelles expéditions vers l’Amérique du sud et les îles du Pacifique, nommée mission « Terre-Océan » dans le cadre du Grenelle de la mer.
Le départ est donné en octobre 2009, pour 2 années de missions scientifiques (2010-2012) pour servir trois grands thèmes : le développement durable, le dialogue des cultures et la biodiversité.
Des scientifiques attachés au CNRS, au CNES ou au Muséum d'histoire naturelle se relaient à bord de La Boudeuse en Guyane pour approfondir les connaissances de l'existant et inventorier les espèces (faune, flore, espèces endémiques...).

Le 1er juin 2010 à minuit, la mission « Terre-Océan » prend fin faute des sommes promises par le Gouvernement.
La vente de La Boudeuse est évitée, grâce à l'Association de solidarité internationale (ACTED) qui reprend le flambeau de ce trois-mâts d'exploration. La création d’un Fonds de dotation commun appelé « Mission Terre-Océan » permet la poursuite des campagnes d’exploration de La Boudeuse. Cette mission se consacre à la recherche sur les grands enjeux environnementaux, climatiques et humains.

Fin 2015, La Boudeuse rejoint Paris pour la Conférence de Paris de 2015 sur le climat (COP21).

A ce jour, La Boudeuse est le dernier grand voilier d'exploration en activité au monde.


Site officiel - Page Facebook




Fermer la fenêtre


Webmaster - Version n°03-2010 / Crédits / Plan du site.......................................... ....................................................... .........................................................CONTACTS - Amis des Grands Voiliers © 2015