Accueil
avec les organisations de Sail Training en Allemagne, Australie, Belgique,
Bermudes, Canada, Danemark, Espagne, Finlande, Irlande, Italie, Lettonie,
Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Royaume-Uni,
Suède, U.S.A., est membre fondateur de :
Entrez sur le site international


ETOILE DE FRANCE




Crédit photo © Etoile Marine

  • Type de Gréement : Goélette à huniers
  • Année de Construction : 1938
  • Chantier : Rasmus Moller
  • Longueur hors-tout : 39,90m
  • Longueur de coque : 28,40m
  • Maître Bau : 7,00m
  • Tirant d’eau : 2,40m
  • Coque : Chêne
  • Mats : Douglas Fir
  • Moteur : B&W Alpha, 2 Cylindres, 2 Temps
  • Puissance : 120PS
  • Passagers : 24

SON HISTOIRE



Bob Escoffier vient d’acquérir la goélette à hunier « Julia af Fåborg » qu’il rebaptisera « Etoile de France »
dès son arrivée à Saint-Malo.

Noms précédents : « JUTLANDIA », « FRENNENAES », « JETTE JAN ».

Port d’attache antérieur : GIBRALTAR.
Nationalité : Britannique


« Julia » un joli nom pour une grande dame de bientôt soixante dix printemps : cette goélette à huniers a été construite en 1938 au Danemark c’est un «baltic trader » un de ces cargo solide dont il ne reste que quelques exemplaires dans le monde parmi lesquels le fameux « Phoenix » de Robin Davis (Société « Square sails »), qui fut transformé en caravelle pour le tournage de « Chistophe Colomb », mais c’est une autre histoire. « Julia » eut une carrière bien remplie changea plusieurs fois de propriétaire, fut
dématée, regréée, puis motorisée dans les années 50, elle naviguait du Portugal au Groenland où elle amenait du sel et revenait en Europe avec une cargaison de poisson, selon Ken Stocks son skipper actuel c’était un véritable « floating submarine » quand sa cale était chargée.

« Julia » fut rachetée il y a quelques années par Mike Turk dont la société « Turk Phoenix Ltd » est spécialisée dans la fourniture de toutes sortes d’engins flottants pour l’industrie cinématographique (« Un pont trop loin », « Hornblower », « Troie », « Monsieur N », « Longitude », « Indiana Jones », « Oliver Twist », « Harry Potter », la liste est longue), dans ses hangars dorment des centaines d’embarcations de toutes tailles dont certaines datent du 19° siècle et ont été construites par sa famille : pour « Troie » il a fait construire à Malte deux trirèmes motorisées de 35m.

Le tournage de « Hornblower » conduisit « Julia » en Crimée rejoindre le « Grand Turk » qui venait d’être construit et là pour les besoins de la télévision Anglaise elle joua le rôle de plusieurs navires dont un corsaire Français, les spécialistes des effets spéciaux la firent couler trois fois (Virtuellement).

Après ces péripéties Ken Stocks fit route vers l’Angleterre en passant par Gibraltar le port d’attache actuel de « Julia » puis Londres après une traversée mouvementée du Golfe de Gascogne par force 9.

 



Notre Partenaire : Pour en savoir +

Webmaster - Version n°03-2010 / Crédits / Plan du site.......................................... ....................................................... .........................................................CONTACTS - Amis des Grands Voiliers © 2012