Photos ©
Myriam Villert
Vos rubriques
Numéro 81 - Juin 2018


Chers amis et adhérents,


Ce numéro de juin revient en grande partie sur les trois festivals de la Tall Ships Regatta 2018 (Liverpool - Dublin - Bordeaux). Vous découvrirez des récits et des rétrospectives photos de tous ces moments de courses et de festivités à quai.

Nous sommes également particulièrement heureux de vous annoncer l'acquisition d'un grand trois mâts sous pavillon français... Après De Gallant, il y a quelques mois, le Kraken (ex Pedro Doncker) vient donc agrandir la flotte des voiliers français... nous allons tout vous raconter !

Votre prochaine Lettre d'Informations vous parviendra fin août - numéro unique qui couvrira juillet et août. N'oubliez pas notre page Facebook pour suivre toute l'actualité du maritime des grands voiliers.

Très bonne lecture à tous ! Excellentes vacances sur mer comme sur terre !

Myriam Villert,
Responsable de la Communication - Webmaster des Amis des Grands Voiliers

Accès Facebook Amis des Grands Voiliers  - Rejoignez la page de l'associationAccès au site des Amis desGrands Voiliers

...L'ACTUALITE DES AMIS DES GRANDS VOILIERS


.. Retour sur l'escale de la Tall Ships Regatta à Bordeaux !


Tall Ships Regatta Bordeaux 2018 © Myriam Villert


"La fête a été grandiose. Bordeaux Fête le Vin a accueilli somptueusement les Grands Voiliers, pour le plus grand plaisir des visiteurs qui se sont massés pendant quatre jours sur les quais bordelais pour admirer et visiter près de 30 Grands Voiliers venus de tous horizons. Et s'il est vrai que deux grands rassemblements - l'un en Amérique du Sud pour le bicentenaire de l'indépendance, l'autre en Europe du Nord - nous ont privés de nombreux voiliers qui participent habituellement aux Tall Ships Races, les quais du Port de la Lune paraissaient bien vides lundi après-midi après la parade de départ.

Côté course, malgré un manque évident de concurrents, elle fut très intéressante à suivre en direct sur le site de Sail On Board. Profitant d'un vent favorisant plutôt les voiles auriques, c'est le voilier bordelais Arawak - basé à Lormont - qui s'est montré le plus rapide, coupant la ligne d'arrivée une heure et demie avant la Belle Poule, la goélette espagnole Atyla remportant le classement en temps compensé.

La "Crew Parade" a été escortée par une foule considérable, enthousiasmée par le caractère débridé des équipages pendant le défilé, et il a fallu donner un coup de main aux services d'ordre pour qu'ils puissent se frayer un chemin au milieu des spectateurs désireux de voir les marins au plus près au point de pouvoir les toucher. Les Gazelles de la Mer - 41 employées de La Poste embarquées sur le Belem - n'ont pas démérité, même si le voilier est arrivé en dernière position, peu favorisé par un vent ne permettant pas aux voiles carrées de donner toute leur puissance. Dynamisées par la course, elles ont animé avec humour et joie de vivre la parade des équipages et la "Crew Party"

Côté organisation, les voiliers et leurs équipages ont trouvé un accueil remarquable, les diverses réceptions auxquels les capitaines, les équipages, les bénévoles et les organisateurs de la courses ont été conviés étaient d'un niveau jamais atteint. Les stands, d'anciens containers recyclés, offraient un confort inconnus jusqu'alors, avec rideau de fer électrique, éclairage puissant, plancher, 4 prises de courant, le top niveau. Un service de restauration livrée à vélo a permis aux bénévoles de prendre à midi des repas équilibrés et naturels sans avoir à patienter dans les files interminables des stands de restauration rapide.

La réussite commerciale de Bordeaux Fête le Vin a été totale, avec une augmentation de la fréquentation de 25%, et un bonus de 26% des ventes de pass dégustation par rapport aux précédentes éditions. Il n'était pas rare d'ailleurs de croiser des festivaliers, déambulant dans les allées un verre de Bordeaux à la main!

La présence des Amis des Grands Voiliers à Bordeaux a été elle aussi fructueuse, nous avons fait de bonnes ventes et enregistré quelques adhésions. Mais ce qui est aussi très intéressant, c'est que nous avons été sollicités par les médias: deux interventions télévisées sur France 3 Nouvelle Aquitaine, encore disponible sur la page Facebook et que l'on peut retrouver en cliquant ici , et deux interventions sur France Bleu Gironde. Un livre retraçant l'évènement et pour lequel nous avons été largement sollicités est en cours d'élaboration et devrait être disponible en librairie courant juillet.

La seule déception, mais pour laquelle personne n'y pouvait rien, nous est venue du ciel lors de la parade lundi matin. De gros nuages bas, chargés de pluie, ont un peu nui au spectacle des voiliers quittant le port un par un, et ont privés les spectateurs, pourtant venus en nombre, du double passage de la Patrouille de France qui a dû être annulé en raison des mauvaises conditions météo."

Michel Balique - Président des Amis des Grands Voiliers



Consultez la rétrospective photos de la Tall Ships Regatta Bordeaux 2018 (42 photos)
© Myriam Villert
/ Béatrice Udé / Philippe Gotti / Roland Brault

...Rejoignez-nous sur Facebook !

Vous êtes actuellement 1677 à nous suivre !

Vous possédez un compte Facebook personnel, rejoignez-nous sur la page pour bénéficier de publications complémentaires à votre Lettre d'informations mensuelles. Il suffit juste d'un petit click !

Pas besoin d'être adhérent pour accéder à notre page, invitez vos amis passionnés par le monde de la voile traditionnelle.

https://www.facebook.com/AmisDesGrandsVoiliers


.. Nouveau ! Rejoignez-nous également sur Twitter !

Vous êtes actuellement 64 Abonnés !

Vous possédez un compte Twitter personnel, rejoignez-nous sur la page pour bénéficier de publications complémentaires à votre Lettre d'informations mensuelles. Il suffit juste d'un petit click !

Pas besoin d'être adhérent pour accéder à notre page, invitez vos amis passionnés par le monde de la voile traditionnelle.

https://twitter.com/AGV_France



...L'ACTUALITE DES VOILIERS


...Kraken, un nouveau grand voilier pour la France !


Kraken (ex Pedro Doncker) © Wings Of the Ocean


La Crew Party de l'escale bordelaise organisée à l'issue de la Tall Ships Regatta nous a permis de cotoyer des équipages internationaux à la fête, des stagiaires enthousiastes mais également de faire de belles rencontres fortuites comme celle de Sébastien Fau, marin expérimenté du voilier De Gallant mais avant tout Capitaine du Kraken !

Du quoi !? Oui vous avez bien lu ... du Kraken ! Certains d'entre-vous doivent sûrement sourire pour la touche humoristique et le choix osé (mais génial !) de ce nom de baptème,... d'autres sont peut-être terrifiés se rappelant leurs lectures d'enfance et ce monstre marin terrifiant des légendes scandinaves qui hantait alors leurs nuits ? Rassurez-vous, il s'agit bien d'un pied de nez à la culture populaire maritime, peut-être pour conjurer le mauvais sort ? Sébastien ne nous l'a pas laisser sous-entendre en ce sens en tout cas.

Kraken, est donc bien le nouveau nom du voilier Pedro Doncker, dont Wings Of the Ocean vient tout juste de faire l'acquisition ! La signature de rachat a eu lieu le 18 juin dernier. La flotte de grands voiliers français s'agrandit donc avec un nouveau voilier de classe A ! Autant vous dire que nous sommes ravis de cette excellente annonce et de la vocation écologique dans laquelle va s'inscrire le navire !

Découvrez maintenant l'histoire et les caractéristiques du voilier, et nous vous invitons également à prendre connaissance des missions exceptionnelles qui attendent l'équipage et le navire dans notre rubrique Environnement - Mer !



Julien Wosnitza et Sébastien Fau sont à l'origine de la création de Wings Of the Ocean.

Ecologistes dans l'âme et dans leurs actions, ils se sont rencontrés en 2016 lors d’actions écologiques sur un navire de la flotte de Sea Shepherd, l'ONG de défense des océans la plus combative au monde.

A l’époque, leur mission était de retirer de la Mer de Cortez des filets illégaux qui mettent en danger des espèces menacées d’extinction comme le Vaquita, ou marsouin du golfe de Californie, le plus petit cétacé au monde. Ensemble, ils ont retiré plus de 155 filets illégaux de l’océan.

Inspirés par cette mission et l’envie de continuer préserver les océans, ils décident de monter le projet Wings of the Ocean avec le Kraken pour dépolluer les océans de son plastique, retirer les filets dérivants, offrir une plateforme de recherche pour les océanologues... Le tout, sous la forme d’une Ecole de Voile autour du monde !



Histoire du navire :

Le Pedro Doncker est un ancien chalutier de pêche néerlandais, construit en 1974 au chantier naval Veldhuis de Groningue.

En 1983, il est transformé en un imposant trois-mâts goélette. Il navigue dans les Caraïbes, à partir du port de Curaçao, pour des croisières à clientèle américaine.

En 1985, il est racheté et ramené aux Pays-Bas avec un équipage de 4 personnes. Il navigue dans les eaux d' Europe du Nord, en particulier en mer Baltique.

En 2008, le Pedro Doncker subit de nouveaux travaux. Il dispose d'un gréement moderne.

Il a participé au Hanse Sail de Rostock et semaine de Kiel, ainsi qu'à Brest 2008 et aux Les Tonnerres de Brest 2012.

Caractéristiques techniques :

Année de construction : 1974
Chantier : Veldhuis à Groningen aux Pays-Bas

Longueur hors tout : 47 mètres
Maitre bau : 7,5 mètres
Tirant d’eau : 3,85 mètres
Surface de voilure : 1007 m² / 12 voiles
Déplacement : 360 tonnes
Vitesse :11 noeuds sous voiles / 8 noeuds au moteu
Motorisation : Mercedes, 430 CV
Equipage : 38 personnes dont 24 stagiaires
Propriétaires : Wings Of the Ocean

Pavillon : français

Site officiel de WINGS OF THE OCEAN

Page Facebook


...SAIL TRAINING - COURSES


...Les Trois Festivals de la Tall Ships Regatta 2018



Résultats de la course 1


Résultats de la course 2

1 - Arawak (France)
2 - Atyla (Vanuatu)
3 - Belle Poule (France)
4 - Morgenster (Netherlands)
5 - De Gallant (Vanuatu)
6 - Belem (France)



...A bord du trois mâts Belem entre Liverpool et Dublin


Tall Ships Regatta 2018 © Myriam Villert



Lundi 28 mai dernier, douze voiliers inscrits sur la première course de la Tall Ships Regatta se sont élancés des quais de Liverpool sous un chaud soleil.

A bord du trois-mats Belem, nous étions 48 stagiaires aux côtés de l'équipage, près à en découdrent avec les autres "trainees" pour faire un classement honorable au plus ancien voilier de la course. Arborant fièrement le T-shirt bleu ciel de Sail On Bord, nous avons assuré le spectacle pour les 300 000 spectateurs venus admirer la parade. Nos neufs voiles d'étais ont été envoyées et halées bas à 3 reprises, de quoi annoncer la couleur sur notre persévérance et nos ambitions de podium. Pour tout vous dire, nous avions plutôt consciences que nos 2 phares carrés, nos 1200 m2 de toiles et nos 2 grosses hélices nous assignaient un sérieux handicap sur le papier, face à des voiliers plus véloces, modernes et gréés avec des voiles latines. Qu'à cela ne tienne, une course est une course : on ne part pas pour participer mais pour gagner !

Nous avions l'honneur de compter parmi nous, Benjamin Stuart, commissaire de course de Sail Training International. Benjamin était missionné pour contacter les commandants chaque jour, relever les positions et garantir l'équité de la course.

La ligne de départ était située beaucoup plus au nord au sortir de la Mersey.. après un champ d'éoliennes
off-shore à perte de vue. L'Angleterre est plus avancée que la France sur l'exploitation des énergies renouvelables, c'est incontestable ! 19h45, les voiliers franchirent enfin la ligne de départ, que déjà les routes se dispersèrent et la plupart des concurrents disparaissent des radars...

Nous nous battrons durant 48 heures, mais pas contre vents et marées, ceux-ci nous nous étant d'aucune utilité, s'apparentant plus à des conditions méditerranéennes d'un franc mois d'août ! Jours et nuits, nous tirerons des bords pour gagner au Nord, enchaînerons les virements de bord lof pour lof et vents devants sans pouvoir parvenir à contourner la pointe nord de l'Ile de Man. Lord Nelson, au mouillage depuis deux jours, déclara forfait, puis ce fût au tour de Brian Boru. Nous étions par conséquent assurés de la 3e place du podium des classes A. Il ne nous restait qu'à attendre sagement la fin de course annoncée mercredi 30 mai à 21 heures, les premiers voiliers étant déjà arrivés à Dublin.

Nous avons passé la journée du lendemain à terre à Sainte Mary et Douglas pour découvrir quelques facettes de l'lle de Man. En début de soirée, nous lévions l'ancre pour partir de concert au moteur avec Brian Boru et Lord Nelson pour rallier Dublin. Ce fût une soirée féerique et jubilatoire pour les passionnés de photographie qui ne savaient plus où pointer les objectifs entre les hordes de dauphins, les ombres chinoises des deux voiliers acolytes et le somptueux coucher de soleil.

L'arrivée sur Dublin dans la matinée de vendredi 1er juin se fera par contre dans le crachin et rendra la parade d'arrivée bien fantômatique.
Le trois mâts Belem aura couvert 276 milles nautiques dont 156 à la voile entre Liverpool et Dublin.

Quant aux équipages, ils ont passé une très belle Crew Party dans le cadre magnifique de l'Urban Brewing.




...Témoignage d'Anne-Marie - Gazelle de la Mer (Groupe La Poste) embarquée à bord du Belem entre Dublin et Bordeaux


Tall Ships Regatta Bordeaux 2018 - Poduim des Gazelles de la Mer © Myriam Villert


Le
Belem a toujours été pour moi un bateau, un voilier mythique. Aussi lorsque mon entreprise La Poste propose aux femmes du Groupe de participer à la Tall Ships Regatta après une sélection drastique, je postule. Et je gagne ma place parmi les « Gazelles de la Mer ».

Embarquer à Dublin, fut une grande émotion pour moi : le rêve devient réalité ! Le
Belem est majestueux.

Nous larguons les amarres le 4 juin pour rejoindre la ligne de départ au sud de l’Irlande. Je passe ma première nuit à bord. Je regagne ma bannette et là allongée, je ressens les oscillations qu’imprime la mer à notre voilier. Nous bougeons doucement de bâbord à tribord. Et la mer, comme une mère, me berce. Je savoure ce moment, paisible et m’endors.

J‘apprends le vocabulaire spécifique des marins. Bien que l’équipage s’exprime en français, j’ai l’impression d’entendre sans le comprends un nouveau langage : « Le premier tiers est à la moitié de son quart !!! A tribord sur la misaine. Parer sur le volant ?! » L’équipage est indulgent et patient face à mes hésitations ?
La vie à bord est rythmée par les quarts. Le premier de la journée commence par le 0heure- 4heures. Je suis emmitouflée dans mes couches successives de vêtements, un bonnet enfoncé sur la tête. Nous sommes en juin mais les nuits sont fraîches en haute mer. Ce contraste entre le jour et la nuit est une découverte pour moi. Et puis j’ai l’impression de vivre un temps suspendu : tout est calme, nous murmurons. Nous rejoignons le chef de quart qui réparti le tiers en trois groupes : la veille, la barre, la dispo. Nous devons toujours savoir où sont nos coéquipières. Tombée à l’eau peut être dramatique.

J’ai de loin préféré les quarts de 4heures- 8heures et 20heures-24heures. Le jour se lève ou se couche : les couleurs changeantes de la mer et du ciel sont un spectacle à chaque fois renouvelé dont je ne me lasse pas. Allongée sur le gaillard avant, je regarde les étoiles. Elles bougent et tournent autour de moi : je suis le maître du monde ! Il s’agit bien sûr d’une illusion !

Les quarts en journée sont plus bruyants. Les repas coupent le rythme des quarts. Lorsque le vent fait défaut, nous ne sommes plus sollicitées pour les manœuvres et là le temps s’étire. Je papote. Je reste silencieuse. Je regarde autour de moi. J’observe et je m’amuse de l’attitude de certaines. Je me surprends à être seule au milieu de toutes. Et je me sens bien. Aucune préoccupation de mon quotidien de « terrien » ne vient me polluer. J’obéis aux ordres de l’équipage. Je me laisse porter.

J’ai le temps de penser à ma vie, de m’interroger sur mes choix, mes valeurs. Quel luxe !
Ce voyage est aussi un voyage intérieur. Et c’est là, le cadeau que me fait le
Belem.
Je reviendrai !


Témoignage de Anne-Marie Scheffler - Gazelle de la Mer 2018
(désignée par la flêche sur la photo du podium)


Vous retrouverez d'autres récits de navigations dans notre numéro estival du Grands Voiliers Infos (à paraître au mois d'aout)

41 Gazelles de la Mer du Groupe La Poste ont embarqué à bord du trois-mâts barque Belem

Claire Hannecart vous fera part de son expérience de navigation à bord de la goélette Belle-Poule de la Marine nationale.

... et bien d'autres surprises !



...Les Tall Ships Races 2018



 



...RASSEMBLEMENTS


...Mise à jour et actualisation des grands rendez-vous nautiques de 2018

VIEILLES COQUES DE CONCARNEAU

Samedi 7 juillet 2018

Le rassemblement des Vieilles Coques est le plus ancien rassemblement de vieux bateaux en France dédié au patrimoine maritime. Il a été organisé pour la première fois à Concarneau en 1975, il y a 43 ans. Le prochain se déroulera à Concarneau, le 7 juillet 2018.

L'association « La Misaine » organise ce rassemblement en partenariat avec l'association « Les amis de Marche Avec »

De nombreux de bateaux sont attendus. Certains misainiers et anciens bateaux de pêche à voile arriveront dès vendredi après-midi et repartiront dimanche. Belle parade en perspective.

Cette année, outre les parades des bateaux dans la baie, les entrées et les sorties du port groupées des bateaux, à la voile si le vent est portant, des chants de marins et autres animations ponctueront ce rassemblement. Le programme détaillé sera bientôt divulgué.

Comme dans une BD bien connue, la journée se terminera autour du traditionnel repas des équipages quai d’Aiguillon. Sardinade ouverte à tous.

Découvrez le pré-programme !




TEMPS FÊTE - FESTIVAL MARITIME DOUARNENEZ

Du mercredi 25 au dimanche 29 juillet 2018 - Port du Rosmeur

Situé à Douarnenez dans le Finistère en Bretagne, Temps Fête est le festival maritime à ne pas manquer ! Depuis plus de 30 ans, Temps Fête rassemble plusieurs centaines de bateaux traditionnels, du prestigieux 3 mâts au joli petit misainier. Une multitude de spectacles et concerts enchantent les festivaliers.

Temps Fête 2018 poursuit son voyage dans le temps et son exploration du XVIIIe siècle en approfondissant l'histoire maritime de Douarnenez et de la Bretagne

Plongez dans l'ambiance unique et inimitable créée par les marins, les artistes et bien sûr, les Douarnenistes !

Sur l'eau...Admirez une étonnante flottille, à quai ou en mer, rêve d'une échappée fantastique.

Sur scène...Vibrez lors des concerts, insolites et féériques, dans un port historique et ouvert sur le monde.

Sur les quais...Découvrez le monde maritime à travers une large palette d'animations culturelles et ludiques.

http://www.tempsfete.com/




LES REGATES DU BOIS DE LA CHAISE - NOIRMOUTIER

Du vendredi 10 au dimanche 12 août 2018

Comme chaque année depuis 29 ans, l'association La Chaloupe prépare des animations à terre pour les amoureux du patrimoine.

Les Régates du Bois de la Chaise sont aujourd’hui l’un des plus importants rassemblements de voiliers traditionnels de la cote atlantique. Chaque année, autour du week-end du 15 août, l’association La Chaloupe invite tous les voiliers à se retrouver de manière conviviale et naviguer dans la baie de Bourgneuf : bateaux classiques, Belle Plaisance, en bois, ou répliques de bateaux anciens, petites et grandes unités (gréements marconi, phares carré, houari ou aurique). L’évènement rassemble ainsi près de 80 voiliers, 300 équipiers, et environ 20 000 spectateurs sur l’île de Noirmoutier.

Outre le plaisir de la compétition, ces régates sont l’occasion de mettre en valeur le patrimoine maritime de la plaisance et de la pêche. Elles permettent de sensibiliser le grand public, chaque année plus nombreux, et les propriétaires de voiliers à l’importance de ce patrimoine.

Le programme est en cours d'élaboration et vous sera dévoilée dès le mois de juin.

Affiche de la 29ème édition réalisée par Annette Rivalin

https://associationlachaloupe.org




FETE DES VIEUX GREEMENTS

Du vendredi 10 au dimanche 12 août 2018

Événement incontournable sur la côte du Trégor, la Fête des Vieux Gréements fera son retour à Paimpol les 10, 11 et 12 août 2018. De l’ambiance et des bateaux au programme.

Pour cette 6ème édition, de nombreux et beaux bateaux sont attendus dans le port de Paimpol. Pas moins de 80 selon les organisateurs.

Une quarantaine de groupes vont rythmer les journées et les soirées des visiteurs sur les quais de Paimpol;

Enfin, une exposition de navires est prévue sur les quais et mettra en avant des maquettes flottantes.

Rappelons que le but des organisateurs, regroupés au sein de l’association Vieux Gréements et Traditions, est de préserver et de promouvoir le patrimoine maritime.

Fête des vieux gréements -Paimpol




FESTIVAL DES VOILES DE TRAVAIL - GRANVILLE

Du mercredi 22 au dimanche 26 août 2018

Depuis des siècles, Granville vit au rythme de la mer.

Port morutier pendant plus de 400 ans ; port de pêche côtière, de l’huître du Mont-Saint-Michel aux bulots qui en font aujourd’hui le premier port coquillier de France ; port de corsaires et d’armateurs entreprenants, le Festival des Voiles de Travail veut témoigner de ce riche passé où la navigation et la pratique de la voile étaient avant tout synonymes de gagne-pain.

Les caravelles Não Victoria et Boa Esperença, deux navires de légende, sont les invités d’honneur de la 6ème édition du Festival des Voiles de Travail.

Les répliques de deux voiliers historiques, véritables musées flottants, jettent l’ancre dans le port de pêche de Granville et elles ouvrent leur pont au public.

Festival des Voiles de Travail 2018

 


...LIVRES - EXPOSITIONS - CONFERENCES - DIVERS


...Expositions




Hermione 2018 "De l'Atlantique à la Méditerranée"


Du 21 mai 31 décembre 2018

Restaurant Les Longitudes (face à la Corderie Royale) Arsenal maritime - 17300 ROCHEFORT

Exposition photographies de Nigel Pert.

Nigel Pert était à bord de l'Hermione de l'Atlantique à la Méditerranée. Il a embarqué à La Rochelle pour un voyage hivernal de cinq semaines avec une escale à Tanger.

Les photos présentées proviennent principalement de la première étape vers Tanger et permettent au spectateur de découvrir une expérience de navigation à bord d'une frégate du XVIIIe siècle dans de violentes conditions hivernales atlantiques.

Découvrez l'album des photos du périple Atlantique et Méditerranée de Nigel

Le site du Photographe Nigel Pert






Portraits de bateaux et de mariniers

Du Samedi 19 mai 2018 au jeudi 12 juillet 2018
Musée de la Batellerie (Conflans-Sainte-Honorine 78700)
Horaires : 10h,12h,14h,17h30, sauf mercredi et vendredi matin

Exposition photographique de Charles Fiquet à l’orangerie du parc du Prieuré.
Ce photographe nous offre une extraordinaire photographie de la flotte française au milieu du XXe siècle, à une période charnière de l’histoire de la batellerie.

« Radar » a immortalisé cette période transitoire, de 1950 à 1960, ou presque tous les matériels se croisent. Péniches en bois, flûtes, berrichons, tractionnés en fer, automoteurs, chalands, pétroliers ou divers « Londons » (fluvio-maritime) et premier pousseur de Seine.

Charles Fiquet nous fait également prendre conscience de l’extraordinaire diversité, où « hétérogénéité » de la flotte française.

Charles Fiquet est l’auteur d’une trentaine de grandes photographies colorisées qui constituent de véritables tableaux. Les photographies étaient exposées dans le café-épicerie situé à l’aval de l’écluse de Carrières-sous-Poissy et chez Coutem, autre café-épicerie-dépôt de pain, installé au milieu de l’écluse de Bougival, rive gauche.

Ces œuvres uniques, qui demandaient un long et minutieux travail, étaient commercialisées au prix de 2 000 francs, cela représentait une somme importante et il n’est pas étonnant que nous n’ayons retrouvé qu’une seule de ces photographies colorisées dans les familles de mariniers.



...Découvertes littéraires



Éternel Tabarly
Par
Daniel Gilles et Jacqueline Tabarly

"À Éric, mon mari, mon amour, parce que les Français le considéraient comme un membre de leur famille.

Parce que, en apprenant son départ, ils ont pleuré comme on pleure l’un des siens. Nous avons fait cet album qui raconte la vie de celui que tous chérissaient et respectaient : ne se donnant jamais en exemple, il était devenu, pour beaucoup, le guide que l’on suit pour sa sagesse, sa droiture et sa simplicité amicale.

Non pas un livre, mais un album aux photos simplement légendées, que l’on feuillette avec tendresse et nostalgie, souriant parfois au détour d’un cliché.
Un album pour rappeler que celui dont nous avions fait, depuis tant d’années, une figure de légende, se voulait être un homme, tout simplement.
" Jacqueline Tabarly

Daniel Gilles, journaliste et écrivain, a dirigé la ligne éditoriale de ce livre avec le soutien de Jacqueline Tabarly. Equipier d’Eric Tabarly dès la première heure, il est devenu son biographe quasi officiel à travers plusieurs livres et de nombreux articles. Ancien rédacteur en chef de Neptune Nautisme et de Bateaux, il est notamment l’auteur de À Éric (Le Chêne) ou Le golfe du Morbihan (Palantines),

.....Editeur : Editions du Chêne
.....Parution : 13 juin 2018
.....ISBN : 978-2812318009
.....Prix : 35,00 €




Eric Tabarly de A à Z
Par Pierre-François Bonneau

À l’occasion du 20ème anniversaire de la disparition d’Éric Tabarly, les éditions Gallimard publient « Éric Tabarly de A à Z » de Pierre-François Bonneau.

A comme Aéronavale, E comme équipier, I comme Ingéniosité, W comme Whitbread...
Sous la forme ludique d'un abécédaire, ce livre se propose de redécouvrir, au travers d'une centaine de thèmes, la vie et la carrière d'Eric Tabarly, navigateur hors pair et véritable légende de la voile. De son palmarès impressionnant à son ingéniosité, de sa victoire spectaculaire dans la Transatlantique en solitaire de 1964 à sa disparition en mer d'Irlande en 1998, le plus célèbre des navigateurs français aura marqué les esprits par son sens de l'innovation et formé une génération de marins talentueux.

Pierre-François Bonneau est journaliste et auteur spécialisé dans les grands évènements de la course au large. Il collabore régulièrement à diverses revues nautiques et touristiques dont Journal du nautisme, Voile Magazine, Mer & Océan et Géo, et est l’auteur de nombreux ouvrages.

.....Editeur : Gallimard
.....Parution : 31/05/2018
.....ISBN : 978-2742453122
.....Prix : 25,00 €




Joshua - Histoire d'un voilier mythique
Par Thierry Dalberto

A l'occasion du départ de la Golden Globe Race, toute l'histoire de Joshua, le voilier mythique de Bernard Moitessier à bord duquel le marin a construit sa légende.

Du lancement au naufrage, chaque mille parcouru avec Moitessier fait partie de l'histoire maritime. Le livre contient un manuscrit, jamais publié, dans lequel Bernard Moitessier explique la « route logique » qu'il a suivie. / Ancre de Marine
En 1968, lors de la première course autour du monde en solitaire, Joshua fut le plus rapide. La victoire était promise à Bernard Moitessier lorsqu’il décida… de faire demi-tour et de fuir le tapage médiatique qui attendait le vainqueur sur les quais de Plymouth.
Paradoxalement, en rejetant les honneurs, l’argent et la gloire de la victoire, Moitessier donnait envol à sa propre légende… et immortalisait son ketch rouge comme symbole de liberté.

Grâce à Françoise Moitessier, Joseph Fricaud et bien d’autres, l’auteur a eu accès à de nombreux documents inédits (croquis, photos, lettres manuscrites) qui témoignent de la longue et profonde évolution du projet de ketch, de sa conception, de sa réalisation. Du lancement au naufrage, chaque mille parcouru avec Moitessier fait partie de l’histoire maritime. Le livre contient un manuscrit, jamais publié, dans lequel Bernard Moitessier explique la « route logique » qu’il a suivie.

.....Editeur : Ancre de Marine Editions
.....Parution : 22/06/2018
.....ISBN : 978-2-84141-332-4
.....Prix : 25,00 €




Ça vous est arrivé: 30 histoires vécues en mer
Par Delphine Fleury


Les meilleurs témoignages de la rubrique préférée des lecteurs de Voiles et Voiliers.

Chaque mois, des marins racontent leurs mésaventures dans la rubrique « Ça vous est arrivé » du magazine Voiles et Voiliers : « Mon bateau s’est brisé sur les rochers », « Nous avons été percutés par un cargo », « Mon équipier est passé par-dessus bord », « Nous avons heurté une baleine »…

Ce livre propose une sélection des meilleurs récits parus au fil des ans dans le magazine, accompagnés de leurs enseignements.

Ces trente histoires vécues, réunies par Delphine Fleury, constituent une véritable caisse à outils dans laquelle chacun pourra puiser pour faire face à une situation imprévue. Parce que cela n’arrive pas qu’aux autres !

Delphine Fleury est journaliste au magazine Voiles et Voiliers et responsable de la rubrique « Ça vous est arrivé » depuis 15 ans. Elle a sélectionné pour cet ouvrage les meilleurs témoignages de lecteurs.

.....Editeur : Gallimard
.....Parution : 31/05/2018
.....ISBN : 978-2742452217
.....Prix : 25,00 €



...ENVIRONNEMENT - MER


Il n'y a pas que les voiliers ! ... et si l'on s'intéressait de plus près à la mer ?


Chaque mois, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir de grands projets de préservation des écosystèmes marins, des gestes utiles, des engagements exemplaires, l'actualité du moment, etc.

.. Le Kraken, l'espoir d'un océan propre : le premier voilier 3 mâts qui dépollue l’océan !


Le Kraken va enlever le plus possible le plastique de l’océan comme les filets dérivants dits « fantômes », mener des missions scientifiques avec des chercheurs océanologues et faire du transport maritime de marchandises de port en port… (embarquement de Rhum, de Vins ou Whiskys pour les faire vieillir sur un voilier,...) sans émettre de CO2 !

Pour financer l'activité scientifique et écologique, la formation à la voile, via des croisières participatives sera commercialisée. Kraken s'incrit donc dans le Sail Training en tant que Navire Ecole. Il participera aux Tall Ships Races et différents rassemblements de voiliers.


Les futures missions scientifiques et écologiques du Kraken sont déjà connues :

Ramasser du plastique dans les différents Gires (Principalement en Atlantique Nord)
Mission d’étude du 7ème continent
Retirer des filets fantômes des océans
Comptage de mammifères marins
Protection des tortues
Pose de sondes d’enregistrement
Etudes comportementales de la vie sauvage
Replantation de Corail
Etude des migrations du Corail du Sud vers le Nord et ses conséquences
Etudes des « Dead Zones » et des zones sans oxygènes de l’océan
Etude des fontes des calottes glacières
Etude d’impact de la montée des eaux sur les villes et îles côtières
Etude d’impact de l’acidification des océans sur la biodiversité marine
Acheminement de matériel humanitaire et de nourriture aux îles des Caraïbes touchées par les ouragans
Réalisation de documentaires explicatifs sur les différentes expéditions et études scientifiques


L'équipe de Wings Of the Ocean envisage également des partenariats avec des fondations (Fondation Cousteau, CNRS Français, CNRS des Caraïbes…).


« La façon d’être le plus utile pour moi, c’est l’activisme. Grâce aux personnes rencontrées et aux connaissances acquises lors de mon parcours, ce projet s’est imposé à moi comme celui où j’allais pouvoir faire ma part pour l’environnement de la façon la plus efficace. Protéger la faune et la flore maritime, c’est fédérateur. A bord du
Kraken, je veux montrer aux gens qu’ils sont tous capables de s’engager et changer les choses. »

Julien Wosnitza




Pourquoi tout va s'effondrer
Par Julien Wosnitza
Préface de Paul Watson
- Postface Pablo Servigne

« J’ai 24 ans et j’ai compris que le monde allait s’effondrer. Ce n’est pas une intuition mais une réalité.

Tous les faisceaux d’indices, toutes les publications scientifiques, toutes les observa¬tions concordent : notre civilisation court vers un effondrement global. Fonte des glaciers, mort des océans, extraction de ressources à outrance, bouleversement sans précédent de la biodiversité, hausse continue du réchauffement climatique, accroissement des inégalités sociales...

Et que fait-on ? Rien ! Ou presque rien. Pire, nous croyons encore pouvoir résoudre ces crises fondamentales par le système qui les a précisément engendrées.

À défaut de pouvoir enrayer cette fuite en avant, voici un véritable manifeste qui donne l’exacte mesure de cet effondrement à venir pour éveiller les consciences et surtout limiter la hauteur de la chute. »


Julien Wosnitza

.....Editeur : Les Liens Qui Liberent
.....Parution : 16 mai 2018
.....EAN : 979-1020906076
.....Prix : 9,50 €



...Communiqués de presse - actualités

© Source Revues de Presse - Fondation pour la Nature et l'Homme

Un mégot de cigarette, c’est 500 litres d’eau pollués, Surfrider Europe, Radio France, 14/06/18
Une opération pour transformer le plastique des océans en carburant pour bateau, Le Monde, 14/06/18
Pollution plastique : Le projet «Ocean Cleanup» peut-il vraiment nettoyer les océans ?, 20 Minutes, 12/06/18
Nicolas Hulot annonce un plan contre les algues invasives en Guadeloupe, LeMonde.fr avec AFP, 12/06/18
Guadeloupe : Hulot veut un ramassage des algues sargasses en moins de 48h, AFP, 11/06/18
A Dakar, une célèbre plage débarrassée de ses déchets, AFP, 09/06/18
Chaque seconde, vingt kilos de plastique sont rejetés par les Européens dans la Méditerranée, Blog Les Décodeurs, 08/06/18
Le gouvernement au chevet des Antilles envahies par les sargasses, AFP, 08/06/18
Le plastique asphyxie la Méditerranée comme aucune autre mer au monde, LeMonde.fr avec AFP, 08/06/18
Les mers d'Asie, poubelles plastiques de la planète, AFP, 05/06/18
Au Liban, des pêcheurs militent pour préserver la faune marine...avec leur harpon, AFP, 01/06/18
Japon : 122 baleines enceintes tuées au cours de l'expédition dans l'Antarctique, AFP, 31/05/18
Océans : Tara appelle à des JO de Tokyo-2020 sans plastique, AFP, 17/05/18

Interview. Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l'alerte, L’Obs, 24/05/18






jesoutiens.snsm.org




Accueil


BULLETIN D'ADHESION / READHESION
A retourner accompagné de votre réglement à l'adresse suivante :

AMIS DES GRANDS VOILIERS
CERCLE DE LA MER
Port de Suffren
75007 PARIS

Je souhaite adhérer à l'AGV - STA France pour l'année 2017-2018
et recevoir GRANDS VOILIERS INFOS
 

Nom :

 
 

Prénom :

 

Réadhésion n° adhérent :

 

Nom du voilier :

 

Raison sociale :

 

Adresse :

 

Code postal :

 

Ville :

 

Téléphone :

 

Email :

 

Date de naissance :

 

Nationalité :

 

Langues étrangères :

 

Profession :

 

Je verse ma cotisation de :
  20 euros pour les jeunes de moins de 26 ans
  45 euros pour les personnes physiques
  65 euros pour les "Familles" (couples, parents + enfants)
  Voiliers (Classe BCD < 30 m : 100 € - Classe BCD > 30 m : 200 € - Classe A : 300 €)
  300 euros pour les personnes morales, collectivités et entreprises
  Don éventuel de _______ euros (*)
  Chèque payable dans une banque située en France (à l'ordre des Amis des Grands Voiliers)
  Paiement postal CCP PARIS 19135 55 G
 
 
Le paiement par carte bancaire n'est pas accepté
 


A __________________ Le _______________________

 

Signature

 

(*) Nous vous rappelons que vous pouvez déduire vos dons de vos impôts.
Vous pouvez déduire 66 % de vos dons dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.



A très bientôt !


© Lettre d’informations des Amis des Grands Voiliers – Sail Training Association France
Rédactrice : Myriam Villert - Conception réalisation graphique / illustrations : Myriam Villert - Date d’édition : Juin 2018
Membre Fondateur de Sail Training International
Association internationale des organisations de Sail Training en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Belgique, Bermudes, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France,
Grèce, Inde, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Royaume-Uni, Suède, USA.


Récapitulatif des Newsletters

Newsletter Mai 2018
Newsletter Avril 2018
Newsletter Mars 2018
Newsletter Février 2018
Newsletter Janvier 2018

Newsletter Décembre 2017

Newsletter Novembre 2017

Newsletter Octobre 2017

Newsletter Septembre 2017
Newsletter Juillet-Août 2017
Newsletter Juin 2017
Newsletter Mai 2017

Newsletter Avril 2017
Newsletter Mars 2017

Newsletter Février 2017

Newsletter Janvier 2017

Newsletter Décembre 2016
Newsletter Novembre 2016
Newsletter Octobre 2016
Newsletter Septembre 2016
Newsletter Juillet-Août 2016
Newsletter Juin 2016
Newsletter Mai 2016

Newsletter Avril 2016

Newsletter Mars 2016
Newsletter Février 2016
Newsletter Janvier 2016



Newsletter Décembre 2015
Newsletter Novembre 2015
Newsletter Octobre 2015
Newsletter Septembre 2015
Newsletter Juillet-Août 2015
Newsletter Juin 2015
Newsletter Mai 2015

Newsletter Avril 2015

Newsletter Mars 2015
Newsletter Février 2015
Newsletter Janvier 2015


Newsletter Décembre 2014

Newsletter Novembre 2014
Newsletter Octobre 2014
Newsletter Septembre 2014
Newsletter Juillet-Août 2014
Newsletter Juin 2014
Newsletter Mai 2014

Newsletter Avril 2014
Newsletter Mars 2014

Newsletter Février 2014
Newsletter Janvier 2014

Newsletter Décembre 2013
Newsletter Novembre 2013
Newsletter Octobre 2013
Newsletter Septembre 2013
Newsletter Juillet Août 2013
Newsletter Juin 2013


Newsletter Mai 2013
Newsletter Avril 2013

Newsletter Mars 2013

Pas de Newsletter Février 2013
Newsletter Janvier 2013

Newsletter Décembre 2012
Newsletter Novembre 2012
Newsletter Octobre 2012
Newsletter Septembre 2012
Newsletter Juillet - Août 2012
Newsletter Juin 2012
Newsletter Mai 2012
Newsletter Avril 2012

Newsletter Mars 2012
Newsletter Février 2012
Newsletter Janvier 2012

Newsletter Décembre 2011

Newsletter Novembre 2011
Newsletter Octobre 2011

Newsletter Septembre 2011
Newsletter Juillet 2011
Newsletter Juin 2011
Newsletter Mai 2011
Newsletter Avril 2011
Newsletter Mars 2011
Newsletter Février 2011
Newsletter Janvier 2011

Newsletter Décembre 2010
Newsletter Novembre 2010