Newsletters

Table des matières
:

Recherche alphabétique des sujets

Recherche thématique des sujets


Archives :


Newsletter Avril 2013
Newsletter Mars 2013
Pas de Newsletter Février 2013
Newsletter Janvier 2013
Newsletter Décembre 2012
Newsletter Novembre 2012
Newsletter Octobre 2012
Newsletter Septembre 2012
Newsletter Juillet - Août 2012

Newsletter Juin 2012
Newsletter Mai 2012
Newsletter Avril 2012
Newsletter Mars 2012
Newsletter Février 2012
Newsletter Janvier 2012
Newsletter Décembre 2011
Newsletter Novembre 2011
Newsletter Octobre 2011

Newsletter Septembre 2011
Newsletter Juillet 2011
Newsletter Juin 2011
Newsletter Mai 2011
Newsletter Avril 2011
Newsletter Mars 2011
Newsletter Février 2011
Newsletter Janvier 2011
Newsletter Décembre 2010
Newsletter Novembre 2010



Numéro 25 - Mai 2013
Choisissez vos rubriques :


Chers amis et adhérents,


Pour ce numéro de mai, nous vous proposons un retour en résumé et photos sur l'affrêtement d'Etoile de France pour l'association des Amis des Grands Voiliers début mai. Un convoyage entre la cité corsaire de Saint-Malo et la festive Semaine du Golfe du Morbihan hautement apprécié par nos 18 adhérents présents !

Vous trouverez également toutes les informations indispensables pour profiter de l'incontournable rendez-vous rouennais rassemblant les plus belles cathédrales de toiles du monde entier : à vos agendas ! l'Armada arrive à grand pas ! Nous serons heureux de vous accueillir sur notre stand durant la durée de l'événement. Venez nombreux nous rendre visite !

Bonne lecture et à bientôt !

Myriam Villert, Webmaster des Amis des Grands Voiliers

...L'actualité des AGV
...Actualité des voiliers
...Rassemblements
...Livres - Expos - Divers
...Environnement - Mer
.
 

...L'actualité des Amis des Grands Voiliers

Convoyage d'Etoile de France (Saint-Malo / Golfe du Morbihan)



Dix huit Amis des Grands Voiliers se retrouvaient le 2 mai en soirée à "La Bouche en Folie", excellent petit restaurant de Saint-Malo intra muros, avant d'embarquer sur la goélette Etoile de France.

Après avoir pris le sas de 23h00 derrière Etoile du Roy et Belle-Etoile, nous avons aussitôt enchaîné sur une navigation de nuit, rythmée par des quarts de deux heures et le teuf-teuf du vieux bi-cylindre. Car cette navigation de trois jours s'est surtout caractérisée par un manque quasi total de vent, peu ou pas de houle, mais un soleil franc et généreux. Un soleil qui toutefois n'était pas suffisant pour nous réchauffer pendant toute la partie au nord de la Bretagne, où l'on s'est littéralement "pelé" pendant les quarts de nuit !



Le froid n'a heureusement pas réussi à altérer la bonne humeur régnant à bord. La convivialité était de rigueur, l'ensemble des bannettes se répartissant de chaque côté du carré. Les cinq membres d'équipage, que nous ne connaissions pas, se sont montrés tout à fait à la hauteur, sympathiques et attentionnés. De fait, les personnes dont c'était la première navigation sur ce type de bateau se sont immédiatement sentis à l'aise au milieu d'un groupe d'habitués, marins chevronnés pour certains comme Jean-Yves Bequignon qui commanda l'Etoile dans les années 90. Ce fût aussi l'occasion de retrouvailles pour certains qui n'avaient pas navigué ensemble depuis plusieurs années.



Lors de chaque navigation, on est à peu près sûr qu'il se passe un évènement hors du commun. Celle-ci n'a pas failli à la tradition, puisque le deuxième jour vers six heures du matin, un message des Autorités Maritimes nous demandait de ne pas pénétrer dans une zone délimitée, car il y avait des essais de tir... Or, nous avions déjà parcouru une bonne partie de la zone en question ! Nous apprendrons plus tard qu'il s'agissait du fameux missile qui s'était auto-détruit après une minute de vol...

La navigation prévue par Sébastien, le capitaine de la goélette, nous a permis de prendre un coffre devant le port du Palais à Belle-Île, où nous avons rejoint Iris et Bessie Ellen avant d'aller faire quelques pas et boire une petite-mousse sur l'île.



Rallier Belle-Île à Port-Blanc ne demandant pas plus de quatre à cinq heures, nous avons quitté le mouillage à 10h30, ce qui nous permettait d'arriver dans les temps dans le Golfe et déposer en premier ceux qui devaient prendre un train. Le temps étant toujours aussi clément, nous avons effectué cette traversée avec Iris et Bessie Ellen, La Recouvrance, Belle-Etoile, Corentin et quelques autres voiliers, entrant dans le Golfe comme en prélude à la Parade du lendemain.

Certes, nous aurions tous aimé avoir plus de vent. Etoile de France est un vieux gréement conçu en navire de charge, et il lui faut un peu d'air pour naviguer uniquement à la voile. Mais je pense qu'à cette période de l'année, après un hiver particulièrement long et neigeux, personne n'a regretté ce "temps de curé".

La prochaine navigation "AGV" nous emmènera de Dunkerque à Rouen à bord du Santa Maria Manuela.

Michel Balique - Président des Amis des Grands Voiliers



Semaine du Golfe 2013



Les organisateurs de cette manifestation populaire au succès croissant ont eu la bonne idée de créer une Parade d'ouverture le lundi venant s'ajouter à la Grande Parade du samedi suivant.

Débarqué d'Etoile de France la veille, j'ai pu assister, sous le soleil, à ce magnifique défilé depuis le point stratégique de Kerpenhir. Une occasion de voir naviguer France, le fameux voilier construit en 1970 par le Baron Bich pour participer à trois Défis de l'America's Cup : 1970, 1974 et 1977.



Suivaient plusieurs Grands Voiliers récemment restaurés : Marité, la plus grande unité de la flotte, magnifique avec son nouveau gréement de trois-mâts goélette, Biche tangons de lignes de pêche écartés.

Vivement l'édition 2015 !

Michel Balique - Président des Amis des Grands Voiliers


Consultez l'album photos sous forme de diaporama (49 photos)

 

Merci de votre soutien !


Moment important pour les Amis des Grands Voiliers, nous venons de franchir en ce début de mois de mai la barre symbolique des 300 adhérents. Il faut remonter à 2004 pour retrouver un chiffre aussi élevé à cette période de l'année. Certes, il faut rester conscients du fait que nous devons cet excellent résultat à l'apport très conséquent que nous devons à la Mediterranean Tall Ships Regatta et à la communication faite autour de l'évènement par la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée. Mais au fond, c'est aussi le fruit de la collaboration que nous avons su établir avec la municipalité de Toulon. Nous avons beaucoup travaillé avec les responsables de TPM, et comme on peut le voir, le travail est toujours la clé de la réussite.

Michel Balique - Président des Amis des Grands Voiliers



Accès Facebook Amis des Grands Voiliers  - Rejoignez la page de l'association Accès au site des Amis desGrands Voiliers

...Actualité des voiliers


Tara repart pour une mission arctique




© Photo TaraExpéditions

Tara reprend enfin la mer pour une nouvelle aventure scientifique : Tara Oceans Polar Circle.

Tara se lance dans un tour de l’Arctique en près de sept mois pour une aventure de 25 000km autour de l'Océan Arctique, en franchissant successivement les célèbres passages du Nord-Est et du Nord-Ouest.

Le départ a été donné ce dimanche 19 mai depuis Lorient, port d'attache de la goélette scientifique.


L'équipage s'attellera à continuer l’échantillonnage qui a été fait pendant la mission Tara Oceans. Biologistes et océanographes mèneront des recherches en lisière de banquise, là où l’activité planctonique est la plus importante. En prospectant l’Océan Arctique, Tara Oceans Polar Circle parachèvera l’ambition de l’expédition Tara Oceans (2009-2012) : récolter du plancton dans tous les océans du monde. En effet, durant Tara Oceans, seul cet Océan manquait dans l’effort de collecte et d’analyse.
Il y a urgence à se rendre dans cette zone du globe car le changement climatique affecte énormément l’Arctique qui est probablement la région la plus touchée sur la planète. Une urgence à comprendre ce qu’il s’y passe, quels sont les changements en cours.


La mission scientifique en bref :

Comparaison des données biologiques du plancton et de leur contexte physico-chimique en Arctique avec les données récoltées dans les autres océans depuis 2009 lors de l'expédition Tara Oceans.
Etude du plastique dérivant, du mercure dissous et atmosphériques présents en Arctique.
Etude de la "couleur" de l'océan, de sa composition et des pigments de particule en surface.
Etude spécifique des blooms (floraisons) de phytoplancton en lisière de banquise.

Source © www.taraexpeditions.org


Marité




© Jean-Marie Déant


Nous partageons avec vous cette superbe photo du Marité prise lors d'une sortie en mer samedi 18 mai dernier au large de Granville. Marité passe au vent du Loup, misaine carguée. La flèche en cul n'est pas endraillée. Il est accompagné du canot tous temps ND du Cap Lihou.

Le Marité fêtera ses 90 ans à l'Armada de Rouen !



Une renaissance pour Askoy II


Le bateau de Jacques Brel, Askoy II, sera bientôt remis à l’eau en Belgique.

Ce voilier qui fut construit en 1960 par l’architecte Hugo Van Kuyk, emmena Jacques Brel aux Marquises.

En 1974 Van Kuyk vend Askoy II à Jacques Brel, quatre ans avant sa mort. Une fois arrivé aux Marquises, Brel le revend à deux personnes qui le cèdent à un allemand qui se révèlera plus tard être un trafiquant de drogue. Saisi par les autorités à Fidji, c’est un Néo-Zélandais qui le rachète, mais le perd, durant une tempête où il s’échoue sur un banc de sable, alors qu’il l’amenait dans son pays.
Askoy II est récupéré quelques années après, restauré durant trois ans par des amis du chanteur, le bateau sera bientôt remis à flot, en Belgique sur le fleuve de l’Escaut, selon Peter Janssens, gérant de Nieuwe Scheldewerven à Rupelmonde, où le bateau est restauré.

Askoy II devrait participer à des régates, et permettre également à des jeunes défavorisés de naviguer.


© DR


Hermione : pose du 3ème étage de la mâture

 

Vendredi 17 mai, la pose du 3ème et dernier étage de la mâture dit mât de Perroquet a été effectuée sur l'Hermione sous le soleil et devant des centaines de spectateurs.
Dans la plus pure tradition, le hissage des vergues et des pièces de mats s'est effectué au cabestan manuel avec l'aide du public.
Une réelle performance quand on sait que la grande vergue pèse 3 tonne et demi pour 25 mètres de long.
L'hermione affiche désormais 47 mètres de tirant d'air, soit l'équivalent d'un immeuble de 16 étages.
Le capitaine Guillaume Merveilleux du Vignaux a remis symboliquement le pavillon français au commandant de la frégate.

Il reste encore onze vergues à poser. L'opération se terminera le 15 juin prochain.

« Avec une mâture à 47 m de haut, on a une bonne idée de ce que donnera le bateau en mer. On est en train d'élever une cathédrale de bois avec le souci de l'authenticité historique, confie-t-il avec émotion. Un gréement reconstitué comme il y a deux siècles, le moteur du navire, une énergie éolienne phénoménale ?! » relatait Yann Cariou, le commandant.


...Rassemblements


6ème édition de l'Armada de Rouen


Venez vivre pendant 10 jours au rythme des plus grands et majestueux voiliers du monde !

45 navires couvrant 12 nationalités sont attendus sur les quais de Rouen.

Le site de la manifestation sera ouvert le 6 juin à 12h, puis chaque jour de 10h à 2h du matin.

Les temps forts de l'Armada :

Mercredi 05 Juin - 14:00 -Grande Pagaille
Jeudi 06 Juin
- 21:00 - Levée du Pont Flaubert pour l'arrivée des bateaux

Samedi 08 Juin - 11:00 - Coup d'envoi de l'Armada 2013
Dimanche 09 Juin - Messe des marins
Mercredi 12 Juin - 14:30 - Défilé des équipages
Vendredi 14 Juin - 17:00 Inauguration officielle de l'installation de l'ancre de la "Jeanne d'Arc" à la pointe de l'île Lacroix
Samedi 15 Juin -
08:30 - Footing
Dimanche 16 Juin - La Grande Parade - Patrouille de France



Agrandissez le plan de disposition des voiliers

 


Agrandissez le parcours de la Grande Parade

Le 16 juin,les bateaux quitteront le cœur de Rouen entre 7h et 11h pour un parcours, de Rouen à l’estuaire, au gré des méandres de la Seine. Au total, les voiliers parcourront près de 120 km avant de rejoindre Honfleur. Cette parade, organisée par le Département de Seine-Maritime, est un moment particulièrement vivant et festif que vécurent près de deux millions de personnes en 2008. Après 8 heures de défilé, quelques uns des bateaux partiront vers la mer Baltique pour le départ de la Tall Ship’s Race.

Egalement dans la presse :

Le Belem, un trois-mâts de légende à l’Armada - interview de Nicolas Plantrou, Président de la Fondation Belem
Le Marité fêtera ses 90 ans à l'Armada de Rouen
L'Armada 2018 restera à Rouen

 


...Livres - Expositions - Divers

 

Expositions - Conférences - Festivals




Prochaine conférence - mercredi 12 juin 2013
Une mer sans requins

Institut Océanographique de Paris
Maison des Océans - 19h30
Grand amphithéâtre - Entrée libre et gratuite


Intervenant : Bernard Séret
Biologiste des pêches à l'IRD, systématicien

Consultez la pésentation de la conférence




Littératures



Editions : L'àpart
Format : 22x22 cm
Marque : AP
Pagination : 160 pages
Collection : Accueil
27,00 €

EAN-ISBN : 9782360351763


Note sur les auteurs :

Pascale Menguy – Guittonneau, photographe, formation à l’école des Gobelins, membre de l'YCIF, du YCCA et Présidente de l'Association des Propriétaires de Caneton, collabore au Chasse-marée, à Voiles et Voiliers, à Bateaux Magazine et au YCC.
Entré en plaisance dès son enfance, Philippe Payen n’a cessé de naviguer et d’écrire sur les bateaux, la mer et ses équipages. Engagé dans la sauvegarde du patrimoine maritime, il est l’un des acteurs du dynamisme du yachting classique et collabore régulièrement au Chasse Marée.

Femmes & enfants à bord
Rencontres au fil des rivages et du temps

par Philippe Payen et Pascale Menguy Guittonneau

Note de l'éditeur :

Même si certaines femmes sont entrées dans l’histoire maritime (pirates ou corsaires en « jupons »,matelotes amoureuses, audacieuses capitaines), elles demeurent des cas singuliers, des exceptions de ponts, des originalités de houles. Car les siècles de navigations océaniques furent le domaine d’équipages essentiellement masculins. En témoignent les préceptes, habilement diffusés par les capitaines, où la femme à bord porte malheur et attire les vents contraires. L’état de marin impliquant le célibat au long cours, les matelots s’en accordaient en attendant de mettre pied à terre pour retrouver leur douce amie. Cependant, de tous temps, les femmes des grèves, des fleuves et des lacs naviguèrent pour aborder la rive d’en face, aider à la pêche ou commercer d’une ile à l’autre. Lors des grandes migrations maritimes, les femmes et les enfants accompagnèrent leurs époux et pères dans l’espérance de nouveaux mondes.
Aujourd’hui, les lourds et lents voiliers de découvreurs et d’émigrants ont cédé la place aux paquebots et aux ferries ; c’est sans s’y mouiller que les passagères et leurs enfants contemplent l’univers marin d’en haut. L’avènement du yachting et la démocratisation de la plaisance, autant que l’évolution de la société, auront engendré des passions et déclenché des vocations. Si des femmes et des adolescents sont partis conquérir des records personnels ou sportifs, d’autres ont acquis le statut d’équipier, de matelot, de
skipper, au point d’intégrer l’univers nautique aussi bien que les hommes.
Retrouvez également des chapitres consacrés aux costumes, aux jeux et jouets marins, ainsi qu’aux femmes de la mythologie.

Pour commander





EDITIONS : L'Ancre de Marine
PARUTION : Mai 2013
PRIX TTC : 21 euros
FORMAT : 15,5 x 22
DESCRIPTIF : Broché
PAGINATION : 300 pages
PAPIER : 90 grammes
COUVERTURE: Corbis
ISBN : 9782841412716

Sangs-Mêlés

par Thierry Montoriol

Note de l'éditeur :

Hiver 1794 : les derniers soubresauts de la Terreur. Utopiste au cœur tendre, corsaire sans conviction, Gaëtan de Kervillis doit se résoudre à mener une guerre qu'il a en horreur.
Au milieu de ces îles Caraïbes où l'amour coagule plus vite que le sang, le marin breton devra choisir entre les louves et les sirènes...
Entre un combat suicidaire contre la flotte anglaise et l'alliance avec des planteurs sans panache...
Face à la brise qui change d'humeur, il lui faudra affronter la cupidité ordinaire travestie en idéal révolutionnaire. Il devra surtout lutter contre un ennemi bien plus redoutable qu'un flibustier acharné à sa perte : l'amour d'une femme qui le préfère à son propre fils.

Note sur l'auteur :

Thierry Montoriol, navigateur et journaliste, a toujours trempé sa plume dans l'encre marine. Collaborateur de la revue « BATEAUX », il y a exercé le rôle de rédacteur en chef et continue d'alimenter, d'une plume alerte, de nombreuses chroniques.


Pour commander




Pétition


Pétition nationale pour l'organisation de la sauvegarde du patrimoine maritime emblématique des phares et tourelles en mer et le maintien de leur fonction de signal lumineux

Signez la pétition


Photos © Myriam Villert


...Environnement - Mer

Il n'y a pas que les voiliers ! ... et si l'on s'intéressait de plus près à la mer ?

Chaque mois, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir de grands projets de préservation des écosystèmes marins, des gestes utiles, des engagements exemplaires, l'actualité du moment, etc.

Projet Gombessa


Nous vous avions présenté le projet dans la lettre d'information du mois dernier ...

A peine débarqué de l'avion qui le ramène d'Afrique du Sud, Laurent Ballesta relate pour France Inter l'expédition avec toute la pression et le stress des plongées très particulières quasi quotidiennes pour trouver les coelacanthes.
Une approche délicate et discrète avec des recycleurs électroniques et des techniques scientifiques peu invasives pour faire des prélèvements génétiques dans le but d'établir des liens de parenté entre les différents individus. Une première car aucun prélèvement en milieu n'avait pu être fait jusqu'à présent.
Des plongées jusqu'à – 145 m pendant 5 heures dans une eau à 16° avec du matériel technologique de pointe pour étudier entre autre la motricité du coelacanthe.
Un spécimen a été équipé d'une petite balise qui se libérera le 9 février 2014.
Ces 40 jours se révèlent être un vrai succès.

Pour écoute l'interview de 12'20'' - se positionner à 11'58''

Accédez au Blog du Projet Gombessa

Suivez le projet au quotidien : Blog du Projet Gombessa (interviews - vidéos - photos)



Communiqués de presse - actualités


© Source Revues de Presse - Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme

Développer une meilleure compréhension des écosystèmes océaniques, Cordis Europa, 07/05/13
Les conditions de la rencontre alimentaire requin-homme sont réunies, Le Monde.fr, 09/05/13
Humains versus requins : le bilan, Sciences & Avenir, 24/04/13
Les baleines se transmettent des techniques de chasse, Le Figaro, 26/04/13

© Source AFP - Publications sur GoodPlanet

Pas de poissons à partir de samedi si on ne pêchait qu'en Europe, AFP, 17/05/13
La fonte des glaciers contribue pour un tiers de la montée des océans, AFP, 17/05/13
L'Australie veut faire interdire la fertilisation des mers au sulfate de fer, AFP, 16/05/13
Des scientifiques s'alarment de l'acidification rapide de l'océan Arctique, AFP, 06/05/13
Une expédition repart à l'assaut du "continent de plastique" du Pacifique, AFP, 26/04/13





Accueil


BULLETIN D'ADHESION / READHESION
A retourner accompagné de votre réglement à l'adresse suivante :

AMIS DES GRANDS VOILIERS
CERCLE DE LA MER
Port de Suffren
75007 PARIS

Je souhaite adhérer à l'AGV - STA France pour l'année 2012-2013
et recevoir GRANDS VOILIERS INFOS
 

Nom :

 
 

Prénom :

 

Réadhésion n° adhérent :

 

Nom du voilier :

 

Raison sociale :

 

Adresse :

 

Code postal :

 

Ville :

 

Téléphone :

 

Email :

 

Date de naissance :

 

Nationalité :

 

Langues étrangères :

 

Profession :

 

Je verse ma cotisation de :
  20 euros pour les jeunes de moins de 26 ans
  45 euros pour les personnes physiques
  65 euros pour les "Familles" (couples, parents + enfants)
  Voiliers (Classe BCD < 30 m : 100 € - Classe BCD > 30 m : 200 € - Classe A : 300 €)
  300 euros pour les personnes morales, collectivités et entreprises
  Don éventuel de _______ euros (*)
  Chèque payable dans une banque située en France
  Paiement postal CCP PARIS 19135 55 G
 
Le paiement par carte bancaire n'est pas accepté
 


A __________________ Le _______________________

 

Signature

 

(*) Nous vous rappelons que vous pouvez déduire vos dons de vos impôts.
Vous pouvez déduire 60 % de vos dons dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.



A très bientôt !


© Lettre d’informations des Amis des Grands Voiliers – Sail Training Association France
Rédactrice : Myriam Villert - Conception réalisation graphique / illustrations : Myriam Villert - Date d’édition : Mai 2013
Membre Fondateur de Sail Training International
Association internationale des organisations de Sail Training en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Belgique, Bermudes, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Inde, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Royaume-Uni, Suède, USA.