Photos ©
Myriam Villert
Vos rubriques
Numéro 47 - Mai 2015


Chers amis et adhérents,


Riche actualité associative ce mois-ci ! Nous revenons sur les temps forts de la Semaine du Golfe et les premières navigations adhérents sur les propositions d'embarquement 2015.
Un grand merci à tous les contributeurs de cette newsletter qui illustrent de la plus belle manière les activités des Amis des Grands Voiliers et notre vocation de faire découvrir le monde de la voile traditionnelle auprès du grand public.

Vous découvrirez également une sélection d'ouvrages fraîchement parus dont le Prix Goncourt de la Nouvelle décerné début mai au capitaine de La Boudeuse et aventurier : notre ami Patrice Franceschi !

Le mois prochain nous reviendrons sur tous les rassemblements nautiques de l'été.

Bonne lecture à tous !

Myriam Villert,
Responsable de la Communication - Webmaster des Amis des Grands Voiliers


Accès Facebook Amis des Grands Voiliers  - Rejoignez la page de l'associationAccès au site des Amis desGrands Voiliers



...Affrêtement AGV saison 2015 ! Il reste encore quelques places disponibles à bord du Santa Maria Manuela

Contact réservation : 06 77 10 05 84 ou mbalique@amisdesgrandsvoiliers.org

...........
...... Goélette à quatre mâts portugaise
Santa Maria Manuela

...............Embarquement : dimanche 21 juin à Lorient
...............Escale à Falmouth (Cornouailles)
...............
Débarquement : vendredi 26 juin à Cherbourg
...............Nombre de places AGV réservées : 20

...............Tarif AGV négocié : 450 (tarif public : 600 €)
...............Tarif AGV jeunes (< 26 ans) : 300 €

Nous proposons également une remise exceptionnelle pour les jeunes de l'association à jour de leur cotisation 2014/2015.

Si vous n'êtes pas encore adhérent aux Amis des Grands Voiliers, vous pouvez bénéficier du tarif associatif
en vous acquittant de la cotisation annuelle (voir bulletin d'adhésion à la fin de la Lettre d'informations)


Photos © Myriam Villert - passez votre souris sur la photo




...Reportage à bord du voilier granvillais Aztec Lady


Photo © Michel Balique


Naviguer dans les Anglo-Normandes, qui plus est par beau temps, peut apparaître comme une balade pour débutant, tant l'horizon qui s'ouvre devant le promeneur semble paisible et rassurant. Au nord, la côte ouest du Cotentin, ses havres et ses longues plages de sable fin. Au sud, la Baie du Mont St Michel, et ses longues plages de sable fin. Au large, l'Archipel des Chausey, et au-delà de l'horizon, Jersey, Guernesey, Aurigny... Autant de remparts qui semblent protéger toute la baie du Raz Blanchard jusqu'à Perros-Guirec. Mais qu'on ne s'y trompe pas, même par un ciel dégagé et une mer calme, sous la surface de l'eau se cachent de terribles pièges. L'important marnage révèle de nombreux écueils découvrant à marée basse, les bans de sable piègent dans les cuvettes les navires qui se sont laissés surprendre par la marée descendante, les courants violents qui s'alternent toutes les six heures obligent les marins à trouver un mouillage à l'abri en attendant la renverse. Il est important de bien connaître les eaux de la région, savoir lire les cartes marines, les horaires des marées et les Atlas des courants. Bref, être un marin aguerri, expérimenté.

Pierre Lehuby, propriétaire et patron d'Aztec lady est de ceux-là. Il est de ceux qui se plaisent à dire qu'ils sont "nés le cul dans l'eau". Fils de pêcheur, il commencera lui aussi par la pêche à bord d'un chalutier, avant de s'orienter vers la voile professionnelle. Après diverses activités de charter et de convoyage, il patronne Neire Maôve, puis restaure Charles-Marie qu'il patronnera pendant 8 ans avant de le céder à son ami Samuel et de racheter Aztec Lady. Il connaît la région comme sa poche, et en dehors des croisières qu'il organise au Spitzberg, aux Lofoten ou au Groenland, c'est dans ces eaux-là qu'il préfère naviguer.

Vous pourrez lire le reportage complet de ces cinq jours de navigation dans le GVI de cet été.

Michel Balique, Président des Amis des Grands Voiliers - STA France

Consultez l'album (26 photos) © Michel Balique


Le site internet d'Aztec Lady




..Lola Of Skagen : navigation & Semaine du Golfe racontées par Eric De Bussy


Photo © Eric De Bussy (photo recadrée)


Ma rencontre avec Lola…

Inscrit sur sa liste d’attente depuis le Nautic 2014, je n’osais plus y croire, quand fin mars Jean-François m’annonce finalement qu’un désistement de dernière minute va me permettre d’embarquer sur son bateau et de participer à la 8ème édition de la semaine du Golfe.
Je vous laisse imaginer ma joie et la fébrilité avec laquelle, en un temps record, j’ai préparé mon paquetage…
Quelques semaines plus tard, arrive enfin le jour tant attendu de ma rencontre avec Lola of Skagen, un vieux gréement de cotre aurique construit en 1919 au Danemark, loin d’être le radeau de la Méduse, ce bateau !
Jean-François, Louis, Chantal, Sabine, Jeannot, Alain, Christophe, Gilbert, Philippe 1, Philippe 2 et moi-même, sommes onze pour naviguer durant dix jours sur la grand-mare des canards…

Partis de Saint Denis d’Oléron, au matin du vendredi 08 mai et après douze heures de navigation, sous un ciel chargé, une mer agitée, mais des vents favorables (vent d’Ouest-Sud-ouest de force 4 à 4,5 Beaufort) c’est l’île d’Yeu qui nous accueille pour notre deuxième nuit à bord.
L’occasion, pour nous, de faire plus ample connaissance, de prendre une bonne douche mais surtout de commencer à apprécier les talents culinaires de notre jeune matelot Louis. Demain nous ferons cap sur le Croisic…
Après deux jours de navigation, un détour mémorable par le Croisic pour récupérer Philippe 2, une nuit amarré non loin du barrage d’Arzal sur la Vilaine, à l’abri d’une forte houle, c’est à Belle-Île-en mer que nous arrivons au soir du quatrième jour.
Si vous passez un jour par Belle-Île, je vous conseille d’aller manger chez Carole ! Nous on a aimés ! Mdr . Pomme de terre à volonté… ?

Sur Lola, les jours se suivent mais ne se ressemblent jamais. Même l’apéro change tous les jours !
Notre cap passe désormais entre la presqu’île de Quiberon et l’île d’Houat. Nous nous dirigeons vers le Golfe du Morbihan pour la parade d’ouverture des festivités de la semaine du Golfe. Ce soir c’est au port du Crouesty que nous dormirons.
En baie de Quiberon, nous avons beau temps et un vent qui nous permet de naviguer à une vitesse assez constante de six nœuds. Recouvrance mouille encore au large de l’île d’Houat, en attendant de hisser les voiles pour prendre part à la grande parade d’ouverture qui approche. Nous croisons également Marité, Biche, le lougre Corentin et cette parade s’annonce déjà haut en couleur.
Au soir du cinquième jour, nous jetons l’ancre dans le petit port du Logéo et participons au briefing des équipages de la flottille 6, groupe des voiliers de travaille dans lequel est inscrit Lola dans l’édition 2015 de ces festivités.
Fin de soirée guitare et chansons dans le carré de Lola. On a chanté les Parisiennes et on s’est découvert des talents de ténors à la Louis Mariano… Un grand moment… ?

Faute de pouvoir suivre le parcours des organisateurs à cause d’un tirant d’eau trop faible pour Lola, les jours suivants, c’est un peu en mode freestyle que nous avons poursuivi notre périple, avant l’arrivée à Vannes et la grande parade de clôture.
C’est ainsi, que nous avons pu, au gré des vents et de la météorologie naviguer entre le Golfe et la baie de Quiberon, nous balader sur l’île d’Arz , passer une journée amarré dans le port de Haliguen et aller à la découverte de la côte sauvage, jusqu’à la pointe du Conguel à l’extrémité de la presqu’île de Quiberon.

A Vannes, Pêcheurs de Notes et TARAN nous ont fait l’amitié de venir sur Lola interpréter une partie de leur répertoire la veille de la Grande parade finale. Une parade qui s’est avérée être un spectacle grandiose, au cours de duquel il nous a été donné de contempler une myriade de voiliers, des plus petits aux plus grands, évoluer dans un ballet nautique d’une rare beauté.
Epilogue de cette 8ème édition de la semaine du Golfe, les bateaux et les équipages de la flottille 6 se sont retrouvés pour faire la fête dans l’anse de Port-Anna sur la commune de Séné. La soirée s’est achevée par un splendide feu d’artifice.

Un grand MERCI à Jean-François et Louis pour ces dix jours merveilleux.
Un grand MERCI aussi à Chantal, Sabine, Jeannot, Alain, Christophe, Gilbert, Philippe 1 et Philippe 2 pour les bons partages que nous avons eus.
Et plus que des amis de ports, nous sommes désormais des copains d’abord.

Eric De Bussy - Adhérent des Amis des Grands Voiliers

Consultez l'album (48 photos) © Eric de Bussy


Site internet de Lola Of Skagen




..Retour sur la Semaine du Golfe en images !


Photo © Marie-Laure Louboutin (photo recadrée)


Pour la première fois, les Amis des Grands Voiliers étaient présents à la Semaine du Golfe en tant qu'exposants. Les organisateurs, que nous tenons à remercier vivement, avaient mis à notre disposition une tente de 25 m². Tout au long de cette semaine, quatorze bénévoles se sont succédés pour animer notre stand. Nous les remercions également pour nous avoir permis d'assurer une permanence constante et efficace. Grâce à eux la promotion des Amis des Grands Voiliers a été bien assurée..

Sous une météo changeante, parfois grand soleil, parfois fortes averses, nous avons particulièrement apprécié d'être présents au port de Vannes. Public très marin, nombreux et passionné, rencontres avec de nombreux acteurs maritimes, visites de voiliers, conférence de presse de l'Amiral Pierre-François Forissier, Président de l'association du Grand Voilier Ecole, jusqu'au brunch proposé par les organisateurs sur l'île aux Moines à l'attention des participants, tout a contribué à faire de ce joyeux rassemblement une manifestation désormais incontournable sur laquelle nous reviendrons.

Il faut dire que cette fête est totalement atypique. Tout l'univers de la voile traditionnelle s'y retrouve, mélangé pour le plus grand plaisir des visiteurs. Trois-mâts, bricks, goélettes côtoient coquilliers, langoustiers, chasse-marées ou sinagots. Chaque jour, les embarcations de tout genre quittaient leur port d'attache d'une nuit pour emmener le public naviguer dans cette merveilleuse "petite mer", excepté Morgenster qui resta à quai histoire de ne pas vider totalement le port de Vannes. A la coupée, son capitaine et propriétaire Harry Mutter accueillait les visiteurs, grattant sa guitare et chantant des chants de marins. De "Quinze marins" à "Pique la baleine" en passant par "John Kanaka", il en connaît tout le répertoire ! Par ailleurs, le public présent au port de Vannes le mardi en début d'après-midi a pu admirer sa dextérité. Il a fallu faire effectuer un demi-tour au navire (en s'aidant de l'ancre) au niveau de l'écluse et culer jusqu'au fond du port avant de venir s'amarrer au ponton. Belle manœuvre !


Michel Balique, Président des Amis des Grands Voiliers - STA France



Merci à Marie-Laure Louboutin, Isabelle Bordage, Diane Ficarelli, Myriam Villert pour leur contribution photographique !


Consultez l'album (36 photos) de la Semaine du Golfe




...Biche : navigation entre Baden et Lorient du 18 au 21 mai 2015


Photos © Myriam Villert


Au lendemain des festivités de la Semaine du Golfe, Diane, Christian et moi, adhérents aux Amis des Grands Voiliers et accessoirement membres du Conseil d'Administration de l'association, embarquons sur le thonier Biche pour une navigation de trois jours 1/2 de Baden (Port Blanc) à Lorient.

Jour 1
Accueillis par Franck, le skipper venu nous récupérer en annexe sur les pontons de Port Blanc, nous faisons connaissance à bord avec Gildas et Mathias qui composent le reste de l'équipage. Nous prenons ensuite nos quartiers dans le spacieux et confortable carré tout de bois blond vernis. L'espace de vie est encore plus chaleureux avec les aménagements réalisés depuis notre visite en juin lors de l'édition d'Escale à Calais.
C'est lors d'une sortie en mer à cette occasion que nous avons décidé d'inscrire dans le programme des embarquements adhérents AGV 2015 une navigation à bord du dernier thonier dundée à voiles de l'Atlantique.
Françoise, une amie de l'Association des Amis du Biche est également du voyage. Nous serons donc quatre équipiers pour seconder les trois membres d'équipage alors que le voilier peut accueillir jusqu'à 16 personnes en navigation de plusieurs jours.

En raison d'un coup de vent annoncé de 6 Beaufort, voire probablement 7 en rafales, un mouillage à l'abri de l'île de Houat est planifié en soirée.
Pour l'heure, il est grand temps d'établir un peu de toile à la sortie du Golfe du Morbihan balayé de forts courants. Hisser la Grand Voile avec un équipage réduit s'avère vite physique. C'est néanmoins ce que nous recherchons dans les navigations que nous proposons au sein de l'association : participer à part entière à la vie du bord en intégrant les mêmes activités que l'équipage.
Nous tirons plusieurs bords dans la journée, prenons à tour de rôle la barre. Biche est ardent, il faut l'apprivoiser. Les contours de Houat se dessinent découvrant la grande plage de sable fin et doré de Treac’h er Goured devant laquelle nous allons jeter l'ancre. La Recouvrance qui suit notre notre sillage, ne tarde pas à nous rejoindre au mouillage. L'endroit est paradisiaque pour les deux vieux gréements, aucun autre plaisancier à la ronde. Houat inondée du soleil rasant de fin de journée s'offre aux équipages. Ceux qui le souhaitent improvisent une petite escapade à terre par le sentier pédestre longeant la côte d’une beauté à vous couper le souffle et rejoignent ensuite le Bourg par des chemins de traverses.
Retour à bord vers 20 heures pour le dîner.

Jour 2
Nuit calme et paisible, légèrement ballottés dans les bannettes aux dires de certains. Petit déjeuner avec croissants rapportés du Bourg par Franck, parti avec l'annexe avant que tout le monde ne soit levé. D'après les bulletins météorologiques, le vent ne devant pas mollir de la journée, nous décidons de lever l'ancre après le déjeuner pour rallier Port Haliguen sur la Presqu'île de Quiberon. Une place au port attend Biche et La Recouvrance pour la nuit : les deux voiliers ne se quittent plus. Qui s'en plaindrait !? C'est toujours un plaisir de pouvoir photographier les évolutions sur l'eau d'un élégant voilier. Biche n'est pas en reste avec sa coque blanche immaculée, ses voiles blanches et ocre-rouge et ses deux impressionnants tangons déployés au-dessus de la mer.
Nous passons une belle après-midi toilés (Grand Voile, Tap-Cul, Foc et Trinquette) à tirer des bords, luttant avec le vent dans le nez. La mer est un peu formée, l'écume blanchie la crête des vagues et des paquets d'embruns s'écrasent sur le pont sans que nous puissions tous les esquiver. Tous les bénéfices d'une thalasso en faisant de la voile ! Nous pensions avoir une acalmie et bénéficier de la protection de la côte en nous rapprochant de la terre mais il n'en est rien. La Baie de Quiberon est toute aussi ventée. Nous arrivons au port plus salés que des anchois ! Rien n'y paraît plus après une bonne douche chaude aux installations sanitaires de Port Haliguen. Petite soirée tranquille autour d'un bon repas... l'équipage excelle en cuisine. Coup de main général à la vaisselle et repos dans la bannette pour tout le monde.

Jour 3
La feuille de route du jour : gagner l'Île de Groix et passer la nuit à quai à Port Tudy.
Aujourd'hui, La Recouvrance nous quitte pour mettre le cap sur Brest. Après nous avoir accompagné sur quelques milles, nous bataillons chacun avec notre cap, Grand Voile appuyée au moteur contre les éléments (le vent ne mollit toujours pas) et la houle s'apparente à des montagnes russes, nous stoppant parfois net au sommet des vagues. Au large, nous voyons le beaupré de La Recouvrance enfourner dans des gerbes d'écume... La quinzaine de jeunes adolescents d'Ile de France, peu aguerris aux conditions de mer d'après le commandant avec qui nous avons discuter la veille, doit certainement implorer Neptune-Poséidon et toutes les divinités de la Mer pour rejoindre la cité du Ponant dans les meilleurs délais. Les conditions météorologiques finissent par s'apaiser dans l'après-midi et nous laisse arriver sur Port Tudy plus sereinement. Ce soir, Gildas ponctuera la fin du repas de chants de marins.
Temps suspendu : le voilier - l'équipage - la mer, coupure nette avec le monde des terriens et l'actualité anxiogène de la société... cela fait un bien fou !

Jour 4
Traverser de Port Tudy jusqu'à Lorient reste une formalité sur la carte marine, un trait d'union d'une simplicité déconcertante lorsque la mer est calme et c'est le cas ce matin. Aujourd'hui, Biche rentre à la maison et on sent l'équipage fébrile à la perspective de quelques jours de congés bien mérités. Le début de saison a été intense depuis le début avril (transport à la voile avec Transoceanic Wind Transport - TOWT et la Semaine du Golfe notamment).
Le vent est tombé, la mer est belle. Il est donc inutile de mettre de la toile d'autant que les voiles ont été soigneusement pliées la veille. Gildas et Christian hissent le pavillon Kroaz du à l'approche de la côte. Nous mettons à peine une heure pour rejoindre Lorient. Biche accoste à son ponton de la base des sous-marins vers les 11 heures. Il est pour nous temps de quitter le voilier après avoir remercier l'équipage pour leur convivial accueil et leur professionnalisme.
Nous n'avons déjà qu'une envie en tête : revenir naviguer à bord !

Myriam Villert, Responsable de la Communication des Amis des Grands Voiliers - STA France

Consultez l'album (84 photos) © Myriam Villert


Site internet du voilier Biche



...Annonce pour les adhérents !


Vous êtes membre adhérent de l'association et vous souhaitez partager vos expériences maritimes, ou vos photographies sur la lettre d'informations mensuelles ? C'est possible !


Envoyez-nous vos articles et photos de vos navigations ou participation à une fête maritime à mvillert@amisdesgrandsvoiliers.org

Exemple : retour sur La Semaine du Golfe pour une parution sur la lettre mensuelle de juin - juillet

Quelques recommandations à suivre :


nous suivons l'actualité de près : par conséquent, nous acceptons uniquement les articles et photos en rapport avec l'agenda nautique de l'année en cours
format des photos pour diaporama = orientation paysage - taille en pixels : 1000 x 667 - soigner votre sélection et vos cadrages
article obligatoire (aucune contrainte de longeur imposée) + légende des photos
nom de l'auteur et crédits photos si auteur(s) différent(s)
la rédaction et l'envoi de la lettre d'information sont programmés le dernier week-end du mois : merci d'anticiper vos envois quelques jours avant ce délai

Pour tout complément d'informations, merci d'écrire à l'adresse mail ci-dessus.





Eh oui, vous avez bien lu, l'association est citée au générique du film d'Olivier Baroux "Entre amis".

Certes, il faut attendre la rubrique "Remerciements" mais c'est gratifiant pour une association.

Il faut savoir qu'une bonne partie de cette comédie, qui se passe en mer à bord d'un luxueux voilier, a été tournée en studio. Il fallait donc des sons pour accompagner l'image. Doris Yoba, Directrice de post-production a eu la bonne idée de s'adresser à nous car il y avait urgence: nous étions à quelques jours du Nautic, à une époque où les voiliers sont soit en hivernage soit dans l'hémisphère sud, et il fallait que ce soit bouclé début janvier !

Un voilier paraissait en mesure de remplir cette tâche car disponible et assez proche: Aztec Lady à Granville.

Le contact a donc été réalisé sur le Nautic entre Doris Yoba et Pierre Lehuby.
Deux techniciens du son ont embarqué quelques jours plus tard à bord du voilier.

Le film, à l'humour bon enfant, ne seras sans doute pas dans le hit-parade des entrées, mais on apprécie la prouesse technique lorsqu'on connaît les conditions de tournage !


Michel Balique, Président des Amis des Grands Voiliers - STA France




...Changement de lieu pour le repas mensuel francilien


A compter du dîner mensuel du mercredi 17 juin, nous vous proposons de nous réunir désormais au restaurant "Le Brunel".

Situé à deux pas de l'arc de Triomphe et de la porte Maillot, à l'angle de la rue des Acacias (même quartier que précédemment), nous serons accueillis pour nos dîners associatifs le 3ème mercredi de chaque mois à partir de 19h30.

Le Brunel propose de déguster une cuisine française traditionnelle, dont les produits, livrés chaque jour, sont travaillés et mis en scène par un Chef.
La carte propose des mets gourmands aux riches saveurs et à la diversité attrayante...

La Direction de l'établissement nous propose de reconduire le soir la formule "déjeuner": Entrée + plat ou plat +dessert à 17€ ou Entrée + plat + dessert à 21€.




...Rejoignez-nous sur Facebook !

Vous êtes actuellement 629 à nous suivre !

Vous possédez un compte Facebook personnel, rejoignez-nous sur la page pour bénéficier de publications complémentaires à votre Lettre d'informations mensuelles. Il suffit juste d'un petit click !

Pas besoin d'être adhérent pour accéder à notre page, invitez vos amis passionnés par le monde de la voile traditionnelle.

https://www.facebook.com/AmisDesGrandsVoiliers



...L'ACTUALITE DES VOILIERS


...Une Etoile au Groenland !


Crédits photos © Marine nationale

La goélette Etoile a appareillé le 18 mai pour un périple de près de trois mois qui la conduira jusqu’au Groenland et au-delà du cercle polaire. Une première pour une goélette de la Marine nationale.

Ce déploiement unique s’inscrit dans le cadre des missions de connaissance et de présence de la marine française en Arctique, aux objectifs diplomatiques et scientifiques.

La goélette Etoile aura entre autre pour mission opérationnelle d’effectuer des mesures météorologiques et océanographiques. Elle participera également à des entraînements conjoints avec les marines danoise et islandaise. 5 escales sont prévues en Island et au Groenland. La goélette embarquera pour cette mission 13 passagers dont 3 officiers-élèves de l’Ecole Navale Danoise, un peintre officiel de la Marine nationale et de nombreux marins français dans le but d’améliorer leur sens marin.

Source © Marine nationale




...SAIL TRAINING - COURSES


...Tall Ships Regatta Baltique 2015



Port de départ :

Les voiliers seront présents dès le vendredi 5 juin

Klaipeda
(Lituanie)

La course se déroulera du lundi 8 au jeudi 11 juin

Port d'arrivée :

Les voiliers resteront à quai jusqu'au lundi 15 juin

Szczecin (3e plus grande ville portuaire de Pologne)



...LIVRES - EXPOSITIONS - DIVERS


...Conférences

Nouveaux enjeux de la Marine de commerce
Jeudi 11 juin de 19h00 à 20h30 – accès gratuit, dans la limite des places disponibles / Auditorium du musée, entrée par les jardins du Trocadéro

Intervenant :
Antoine Person, secrétaire général de la compagnie Louis Dreyfus Armateurs


Les défis du commerce maritime au XXIe siècle sont multiples et l’on cherche à concilier des objectifs apparemment antinomiques : abaissement des coûts, durcissement des normes environnementales, amélioration de la sécurité et des conditions de travail… Cela conduit à imaginer de nouveaux navires pour demain et de nouvelles logiques de transport.

Informations et réservation au 01 53 65 69 53 ou reservation@musee-marine.fr




Cycle de conférences 2015 des Mercredis de l'Institut océanographique : Menaces au cœur de l'Océan

LES MERCREDIS DE LA MAISON DES OCÉANS - 19h30 - Grand amphithéâtre - Entrée libre et gratuite


Conférence 6 - Mercredi 10 juin : Les Déchets marins ou… les larmes de sirènes par François Galgani & Patrick Deixonne

Les déchets plastiques constituent une pollution qui touche l’océan mondial. Les courants transportent ces déchets en mer et les accumulent dans des zones de convergence.

Cette pollution impacte profondément les océans. Les animaux marins sont touchés : ingestion, étranglement avec le plastique, migration d’espèces transportées par ces déchets et contamination de la chaîne alimentaire. Les effets de cette pollution concernent en grande partie les zones côtières, les activités économiques et la santé humaine.

Portées par des institutions comme l’IFREMER ou des associations comme 7e Continent, les expéditions tentent de mesurer l’étendue du phénomène et de faire mieux connaître l’ampleur de cette pollution. En mai 2014, l’Expédition 7e Continent a exploré l’Atlantique Nord. Le constat est sans appel, c’est une « catastrophe écologique qui passe inaperçue ».

La conférence présentera les activités et recherches sur le sujet.

Brochure de la conférence à télécharger



...Découvertes littéraires



Patrice Franceschi, aventurier, marin, capitaine de La Boudeuse et écrivain, vient de recevoir le Goncourt de la Nouvelle pour son recueil Première personne du singulier (éditions Points) : quatre histoires remarquables sur quatre choix impossibles auxquels sont confrontés ses héros. Nous lui adressons nos plus sincères félicitations.



Première personne du singulier
par Patrice Franceschi

Il est question d'honneur, de devoir et de la force des liens du sang.

Quatre destins tragiques, déchirés entre deux alternatives inacceptables.
Un capitaine en pleine tempête forcé de choisir entre son fils ou son équipage, un lieutenant de guerre qui ne veut pas renoncer quand tout son régiment a déjà déserté ou encore un homme rongé par le ressentiment devant une injustice restée impunie.

A travers quatre nouvelles poignantes, Patrice Franceschi s'interroge sur la notion de choix impossibles.
Devant des dilemmes insoutenables, comment choisir et continuer à vivre ensuite ?

.....Editeur : Points
.....Date de parution : 22/01/2015
.....ISBN-10 : 978-2-7578-4973-6
.....Format : 13,0 × 18,5 × 1,6 cm - 196 pages
.....Prix : € 12,00




Marins de nos vie - Une spiritualité du bonheur
par Christian Buchet

Naviguer sur la mer, c’est voyager à travers la vie. Ni l’une ni l’autre ne sont un long fleuve tranquille. Écueils et tempêtes jalonnent notre existence. Sans cesse, il nous faut échapper aux courants, conjurer les naufrages et continuer à nous ouvrir un chemin.
Ce livre inspiré nous appelle à lever l’ancre, à prendre le large, à affronter avec cœur, passion et raison l’inconnu, à vivre pleinement et intensément notre propre périple, à en faire une odyssée jusqu’au port retrouvé de l’amour, de la confiance et du bonheur.

Membre de l’Académie de Marine, ancien secrétaire général du Comité national du Grenelle de la mer, Christian Buchet dirige le Centre d’études de la mer à l’Institut catholique de Paris ainsi que le programme Océanides. Premier éditorialiste à avoir traité du développement durable sur Europe 1, il est un invité régulier

La vente de ce livre est entièrement au profit de Mécénat Chirurgie Cardiaque - Enfants du Monde & de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM)

.....Editeur : Editions du Cerf
.....Date de parution : mars 2015
.....ISBN-10 : 9782204103862
.....Format : 125 x 195 x 9 - 128 pages
.....Prix : € 9,00




Soudain, seuls
par Isabelle Autissier

Dans son nouveau roman, Isabelle Autissier met en scène un couple qui s’échoue sur une île déserte proche de l’Antarctique. Seul l’un d’entre eux reviendra de l’enfer.

Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde. Une île déserte, entre la Patagonie et le cap Horn.
Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar.
Un homme et une femme amoureux, qui seretrouvent, soudain, seuls.
Leurs nouveaux compagnons : des manchots, des otaries, des éléphants de mer et des rats.

Comment lutter contre la faim et l’épuisement ? Et si on survit, comment revenir chez les hommes ?

Un roman où l’on voyage dans des conditions extrêmes, où l’on frissonne pour ces deux Robinson modernes. Une histoire bouleversante.

.....Editeur : Stock
.....Date de parution : mai 2015
.....ISBN-10 : 978-2234077430
.....Format : 135 x 215 mm - 252 pages
.....Prix : € 18,50




La grande histoire de la Petite Coupe
par François Chevallier et Fondation Hydros

Longtemps méconnue du grand public, « La Petite Coupe de l’America » est fascinante à bien des égards: compétition internationale de très haut niveau menée par des marins chevronnés, elle a su garder
l’esprit sportif et pionnier de ses débuts.

La Grande Histoire de la Petite Coupe raconte les trésors de technologies et de précision portés par les Class C, mais aussi l’architecture de ces catamarans à la pointe du progrès en matière de vitesse.
Plus d'informations

.....Editeur : La Martinière
.....Date de parution : mai 2015
.....ISBN-10 : 978-2-7324-6729-0
.....Format : 207 pages
.....Prix : € 45,00





Éditeur : CNRS Éditions
336 p., 200 cartes & illustrations. 25.90 €

En vente en libraire à partir du 29 mai
ou disponible sur le site la boutique marine



L'empire des mers - Atlas historique de la France maritime
par Cyrille P. Coutansais

"Dieu a donné à la France l'empire des mers" : Richelieu fondait cette conviction sur un royaume ouvert sur trois mers - Manche, Méditerranée et mer du Nord -, un océan - L'Atlantique - et des peuples marins aussi audacieux qu'expérimentés - Bretons, Normands, Basques et Provençaux. Comment expliquer alors que notre pays, aussi richement pourvu d'atouts, n'ait saisi qu'en partie le destin maritime qui s'offrait à lui ? L'aventure du grand large a longtemps été en butte à la préférence continentale : les Normands sillonnaient les côtes du Brésil quand les guerres d'Italie occupaient nos souverains, Louis XIV laissa passer sa chance de maîtriser les mers pour mieux se consacrer à sa gloire terrestre et Louis XV négligea un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Napoléon III relança certes une ambition maritime mais la perte de l'Alsace-Lorraine conduisit la France à se tourner de nouveau vers le continent.
De Philippe Auguste à Charles de Gaulle, des tentatives d'implantation en Floride à la conquête de la Louisiane, du premier arsenal de Rouen à Port 2000 au Havre, de la bataille de l'Ecluse à celle de Guetaria, des Bretons sillonnant le Pacifique aux porte-conteneurs de la CMA-CGM, des premiers bâtiments à vapeur aux sous-marins nucléaires, cet atlas déploie la grande épopée de la France des mers et des marins.






Chasse-Marée N°268 - en kiosque depuis le 6 mai

Au sommaire :


Croatie, la mer patrie
Brise-Lame, un Carantec pur jus
Pédaler sur l’eau
Eugène Riguidel et le sourire de La Rieuse
La mer vue de Flandre
« Signaux sans réponse », un chapitre de L’Archipel en feu de Jules Verne
Atelier : Restaurer un Dinghy (IV)
Plan de modélisme : Liberté, pilote de Port-Navalo

Prix de vente : 10,00 €

Pour consulter quelques pages en ligne...




...ENVIRONNEMENT - MER


Il n'y a pas que les voiliers ! ... et si l'on s'intéressait de plus près à la mer ?


Chaque mois, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir de grands projets de préservation des écosystèmes marins, des gestes utiles, des engagements exemplaires, l'actualité du moment, etc.


..08/06/2015 : Journée mondiale de l'océan : Océan et Climat

La journée mondiale de l’océan est célébrée chaque année afin de rappeler l’importance de l’océan dans notre vie quotidienne. Véritable poumon de notre planète, il fournit la plus grande partie de l’oxygène que nous respirons. Cette journée donne l’occasion d’informer le public sur l'impact des actions humaines sur l'océan, et de mobiliser et unir les populations du monde sur un projet de gestion durable de l’océan de notre planète.

Cette année, la Commission océanographique intergouvernementale de l'UNESCO (COI-UNESCO) organisera une journée complète dédiée au rôle de l'océan dans le système climatique, en amont des négociations sur le changement climatique qui auront lieu au cours de la 21e Conférence des Parties à la Convention-cadre sur les changements climatiques (COP21), fin 2015.

Lancement à l’UNESCO de la Plateforme Océan et Climat 2015 à l’occasion de la Journée mondiale de l’océan

Présentation de la plateforme (PDF)
Brochure sur la Journée Mondiale de l'Océan




...Communiqués de presse - actualités

© Source Revues de Presse - Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme

Le poisson-lune a le sang chaud, un gros avantage dans les mers froides, AFP, 15/05/15
L'appel de la Terre. Des "zones mortes" dans l’Océan Atlantique, Paris Match, 06/05/15
Plan d’action pour le milieu marin : la méthode de surveillance est arrêtée, Locatis.info, 05/05/15
Chasse au dauphin : le Japon choqué par une sanction, AFP, 30/04/15
Conchyliculture. Haro sur la daurade, Le Point n°2225, sciences de la semaine, 30/04/15
22.500 km : le record de la baleine Varvara étonne les scientifiques, Futura-Sciences, 26/04/15
Une raie d'une tonne pêchée au Pérou, LeMonde.fr, 25/04/15
Un monstre marin très rare apparaît et disparaît en Nouvelle-Zélande, Le HuffPost, 22/04/15

 





Accueil


BULLETIN D'ADHESION / READHESION
A retourner accompagné de votre réglement à l'adresse suivante :

AMIS DES GRANDS VOILIERS
CERCLE DE LA MER
Port de Suffren
75007 PARIS

Je souhaite adhérer à l'AGV - STA France pour l'année 2014-2015
et recevoir GRANDS VOILIERS INFOS
 

Nom :

 
 

Prénom :

 

Réadhésion n° adhérent :

 

Nom du voilier :

 

Raison sociale :

 

Adresse :

 

Code postal :

 

Ville :

 

Téléphone :

 

Email :

 

Date de naissance :

 

Nationalité :

 

Langues étrangères :

 

Profession :

 

Je verse ma cotisation de :
  20 euros pour les jeunes de moins de 26 ans
  45 euros pour les personnes physiques
  65 euros pour les "Familles" (couples, parents + enfants)
  Voiliers (Classe BCD < 30 m : 100 € - Classe BCD > 30 m : 200 € - Classe A : 300 €)
  300 euros pour les personnes morales, collectivités et entreprises
  Don éventuel de _______ euros (*)
  Chèque payable dans une banque située en France
  Paiement postal CCP PARIS 19135 55 G
 
Le paiement par carte bancaire n'est pas accepté
 


A __________________ Le _______________________

 

Signature

 

(*) Nous vous rappelons que vous pouvez déduire vos dons de vos impôts.
Vous pouvez déduire 60 % de vos dons dans la limite de 20 % de vos revenus imposables.



A très bientôt !


© Lettre d’informations des Amis des Grands Voiliers – Sail Training Association France
Rédactrice : Myriam Villert - Conception réalisation graphique / illustrations : Myriam Villert - Date d’édition : Mai 2015
Membre Fondateur de Sail Training International
Association internationale des organisations de Sail Training en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Belgique, Bermudes, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Inde, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Royaume-Uni, Suède, USA.


Newsletters - Table des matières : Recherche alphabétique des sujets / Recherche thématique des sujets


Newsletter Avril 2015
Newsletter Mars 2015
Newsletter Février 2015
Newsletter Janvier 2015
Newsletter Décembre 2014

Newsletter Novembre 2014
Newsletter Octobre 2014 Newsletter Septembre 2014

Newsletter Juillet-Août 2014

Newsletter Juin 2014

Newsletter Mai 2014

Newsletter Avril 2014
Newsletter Mars 2014
Newsletter Février 2014
Newsletter Janvier 2014

Newsletter Décembre 2013
Newsletter Novembre 2013
Newsletter Octobre 2013
Newsletter Septembre 2013
Newsletter Juillet Août 2013
Newsletter Juin 2013
Newsletter Mai 2013
Newsletter Avril 2013
Newsletter Mars 2013
Pas de Newsletter Février 2013
Newsletter Janvier 2013

Newsletter Décembre 2012
Newsletter Novembre 2012
Newsletter Octobre 2012
Newsletter Septembre 2012
Newsletter Juillet - Août 2012
Newsletter Juin 2012
Newsletter Mai 2012
Newsletter Avril 2012
Newsletter Mars 2012
Newsletter Février 2012
Newsletter Janvier 2012

Newsletter Décembre 2011
Newsletter Novembre 2011
Newsletter Octobre 2011

Newsletter Septembre 2011
Newsletter Juillet 2011
Newsletter Juin 2011
Newsletter Mai 2011
Newsletter Avril 2011
Newsletter Mars 2011
Newsletter Février 2011
Newsletter Janvier 2011
Newsletter Décembre 2010
Newsletter Novembre 2010