Accueil
avec les organisations de Sail Training en Allemagne, Australie, Belgique,
Bermudes, Canada, Danemark, Espagne, Finlande, Irlande, Italie, Lettonie,
Norvège, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Royaume-Uni,
Suède, U.S.A., est membre fondateur de :
Entrez sur le site international

.

Toutes vos questions - réponses sur la Mediterranean Tall Ships Regatta 2013

Qu’est-ce qu’une Tall Ships Regatta ?

Tout comme une Tall Ships Race, il s'agit d'une course de grands voiliers, c'est-à-dire de voiliers monocoques mesurant au minimum 9,14 m (30 pieds) à la ligne de flottaison. Les plus grands mesurent plus de 100 m de long.

C'est une course amicale dont le but est avant tout de découvrir ou de retrouver le plaisir de naviguer à bord de grands voiliers traditionnels. Les escales sont l'occasion de festivités de toutes sortes : rencontres sportives, défilés des équipages, remise de prix, visites publiques, etc.

Quelles sont les particularités de la Tall Ships Regatta ?

Tous les voiliers peuvent y participer, du simple voilier familial au vieux gréement associatif en passant par un grand voilier appartenant à une fondation, ou bien encore la Marine nationale d'une nation ou une entreprise commerciale.

Pour l'édition 2013, le plus grand voilier inscrit est le Kruzenshtern - quatre mâts barque russe de 123,74 mètres appartenant à l'Académie de Marine de Pêche de Kaliningrad, alors que le plus petit voilier inscrit à ce jour, le Windswept Of Breizh est un sloop français de 10,26 mètres.

Un concept de course unique au monde !

A l’origine, ce concept de course a été créé pour conserver la mémoire et favoriser la découverte des derniers grands voiliers du 19e et 20e siècles auprès du public (passionnés ou non initiés).
L'objectif était également de réunir des jeunes de toutes les nations du monde pour qu'elles se mesurent au sein d’une compétition sportive et festive et développent ainsi l’amitié et la compréhension entre les jeunesses de tous les pays.

Cette philosophie perdure encore aujourd'hui avec l'organisation chaque été de Tall Ships Races toujours très convoitées.
Seul impératif de course : 50 % de l'équipage de chaque voilier participant doit être âgé entre 15 et 25 ans inclus.

Cet impératif ne s'applique pas pour les Tall Ships Regattas, ces courses se déroulant hors périodes scolaires, au début de l'automne.


Comment fait-on régater ensemble des voiliers aussi différents ?


Chaque voilier est inscrit dans une catégorie (classe).

Classe A : grands voiliers de plus de 40 mètres et les gréements à phares carrés
Classe B : vieux gréements à voiles auriques
Classe C : gréements bermudiens avec spinnaker
Classe D : gréements bermudiens sans spinnaker

En fonction de leurs caractéristiques spécifiques, les voiliers font
l’objet d’un calcul de correction de temps à l’arrivée de chaque course (rating).



Quel sera votre rôle à bord ?

Lorsque vous embarquez à bord de la plupart des voiliers, vous êtes assimilés à l'équipage en tant que matelot de pont. Sous la conduite de marins instructeurs, vous participez aux manœuvres, hissez les voiles, tenez la barre, aidez à l'entretien du pont, suivez des instructions nautiques, etc. Vous faites également les quarts, y compris ceux de nuit.
Si les conditions météo le permettent, vous pouvez faire une ascension sécurisée dans la mâture (toujours initiée par l'équipage), ce n'est cependant pas une obligation.

Soyez curieux ! Questionnez l'équipage sur le voilier, la navigation, le métier de marin.
La pratique d'une langue étrangère (tels que l'anglais et l'espagnol) peut faciliter les contacts sur les voiliers étrangers.

A noter que le fonctionnement des voiliers appartenant à des Académies de Marine peut être différent en raison du nombre important de cadets à bord. La sollicitation des stagiaires à la manoeuvre peut s'avérer moins active.

Le questionnaire qui vous a été adressé nous permettra de vous proposer un embarquement sur un voilier correspondant à vos attentes.

Quelle langue parle-t-on à bord des voiliers ?

La langue du pavillon arboré par le voilier est généralement celle usitée par l'équipage.
L'anglais est la référence internationale pour converser entre nations.
L'espagnol prédomine sur l'anglais à bord des voiliers amérindiens et ibériques.
Les équipages germaniques et scandinaves pratiquent courament l'anglais.


Faut-il un équipement particulier ?

Compte tenu de la zone de navigation, il n'est pas nécessaire d'investir dans un équipement hauturier coûteux. Même en Méditerranée, le temps peut changer très vite. Les nuits peuvent être fraîches, les grains fréquents. Prévoyez toujours des vêtements chauds et étanches.

Voici une liste (non exhaustive) de préconisations pour confectionner votre sac d'embarquement :


veste et pantalon de pluie et coupe-vent
chaussures à semelles anti-dérapantes
bonnet et/ou casquette
linge de rechange (les voiliers ne sont pas tous équipés de machine à laver)
pull en laine (ou polaire)
lunettes de soleil
crème solaire (indice élevé)
appareil photo

 

Vous êtes sujet au mal de mer, ou vous craignez de l'être ?

Votre pharmacien vous préconisera des médicaments efficaces et adaptés (Mercalm, Nautamine, patch ou bracelets acupression anti nausées et mal des transports, traitement homéopathique). Consultez la posologie en amont des premiers symptômes : les premières prises se font généralement quelques heures avant l'appareillage.

Evitez les facteurs de risques.Suivez la règle des 3 F (Fatigue - Froid - Faim). Ils favorisent l'apparition du mal de mer.

Les plages avants (gaillards) et arrières des voiliers (dunettes) sont sujettes aux plus forts tangages. Si vous ressentez les premiers symptômes d'un mal de mer, chercher un endroit plus calme (sur le pont au pied du grand mâts), fixer l'horizon.

L'activité reste aussi le meilleur des remède ! Participez aux manoeuvres, prenez la barre...

 

Webmaster - Version n°01-2012 / Crédits / Plan du site.......................................... ....................................................... .........................................................CONTACTS - Amis des Grands Voiliers © 2012