Menu icoMenu232White icoCross32White

LA FLEUR DE LAMPAUL


Cliquez sur la photo ci-dessus pour afficher le diaporama en grand format.


· Classe B

· Gabare en bois

· Gréement : Gréement de ketch aurique

· Année de construction : 1948 aux Chantiers Keraudren de Camaret-sur-Mer (Finistère)

· Longueur hors tout : 27 mètres

· Longueur de coque : 20 mètres

· Maître Bau : 6,50 mètres

· Voilure : 260 m²

· Tirant d'eau : 2,50 mètres

· Tirant d'air : 21 mètres

· Jauge brute : 60,25 Tonneaux

· Déplacement : 120 tonnes

· Appareil moteur : Marque Baudoin type Diesel, puissance 120 CH.

· Propriétaire : Loizon Sailing

· Port d'attache : Saint Vaast La Hougue

· Classé Monument Historique depuis 1987

 

 

 

Construite en 1948 à Camaret-sur-Mer (Finistère) et classée Monument Historique, La Fleur de Lampaul a perpétué pendant près de quatre décennies les trafics des anciens bateaux de charge : transport de sable, de sel, de primeurs, ravitaillement des îles de la mer d'Iroise, etc. Au début de sa carrière, en tant que navire sablier, cette gabare participe notamment à la reconstruction de la Ville de Brest.

À partir de 1985, La Fleur est transformée en voilier-école : elle parcourt alors pendant dix-sept ans les mers du globe avec des enfants à bord, et réalise même un tour du monde de trois ans. Le grand public a pu suivre leurs aventures grâce à plusieurs séries documentaires dont notamment l’émission « Jeunes marins reporters ».

Début 2002, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme en fait l'acquisition pour la dédier à une nouvelle cause : la protection des milieux aquatiques. Naviguant le long des côtes françaises de port en port, le voilier-ambassadeur vogue à la rencontre des jeunes et du grand public, et les accueille à bord pour des escales pédagogiques. Les animations ont lieu sur le pont et dans la cale, à la fois espace de vie de l'équipage et espace d'accueil : vidéo, atelier d'observation, atelier multimédia, activités ludo-pédagogiques.

Après 57 ans passés en mer, la Fondation Nicolas Hulot décide, pour sauvegarder ce symbole maritime, de lui faire subir une restauration complète en 2004 aux Chantiers Navals Bernard situé à Saint-Vaast-la-Hougue, en Basse-Normandie. Plus belle que jamais, la Fleur revient en 2006 sous de nouvelles couleurs, pour un ambitieux programme dédié à la sauvegarde du milieu marin : Mer vivante !

En 2010, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme décide de se séparer du voilier. Gilles Auger, patron des Chantiers Navals Bernard, ne peut pas laisser partir ce voilier sur lequel lui et son équipe ont tant travaillé. Il rachète Fleur de Lampaul pour l'exploiter en croisières à la journée ou vers les Anglo-Normandes, Wight, les Scilly, et des séjours rando-ski en Norvège de février à mai.

En 2021, le voilier est mis en vente. Grégoire Loizeau, capitaine de la Fleur depuis 6 ans, s’associe à Tristan Hamon, un amoureux des vieux gréements, pour l'acquérir et écrire un nouveau chapitre de son histoire.