Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Mise à jour au 30 novembre 2021


Des nouvelles des Grands Voiliers


- Il sera à nouveau possible de naviguer sur Atyla à partir d'avril 2022. Les réservations sont ouvertes pour se rendre à bord d'Atyla à Pasaia ou prendre part au premier pèlerinage maritime vers Saint-Jacques-de-Compostelle en juin 2022, la Iacobus Maris Route 2022.

- Aztec Lady a également dévoilé son programme pour 2022.

- Le Belem est en arrêt technique jusqu'à mars 2022, ce qui devrait permettre de refaire la cale machine. Vous pouvez soutenir financièrement ces travaux indispensables pour que le Belem puisse continuer à naviguer. Le programme des navigations 2022 sera rendu public lors du Salon Nautic en décembre 2021.

- Biche a appareillé de Lorient le 3 novembre avec 9 stagiaires et 4 membres d'équipage pour une transatlantique direction la Martinique sur les traces du thonier Saint Paul. Vous pouvez d'ores et déjà réserver votre place à bord de Biche pour une croisière en Martinique du 8 au 14 janvier 2022, de la Martinique à la Guadeloupe du 30 janvier au 5 février 2022, de la Guadeloupe à la Martinique du 9 au 15 février 2022, voire même pour la transatlantique retour de la Martinique à Lorient du 14 mars au 25 avril 2022. Vous pouvez également suivre le périple du Biche en ligne sur un blog, indiquant la position du navire et rassemblant des textes, photos, dessins et podcasts dédiés à cette transatlantique.

 

 

 

- Pour le Gallant, les trajets de transport de marchandises de la saison d’hiver 2021-22 seront bientôt en ligne. Barbade, Grenade, Colombie, Mexique, et autres ports de chargement suivant les cargaisons, devraient être au programme. 

- L'Hermione est en cale sèche au port de Bayonne pour procéder aux réparations nécessaires à la fragilité constatée sur sa coque. Les travaux devraient prendre plus de 6 mois. Le public peut venir visiter l'Hermione à Anglet, au port de Bayonne, sur réservation. Le grand voyage de l'Hermione prévu de mars à juillet 2022, Explore France, soutenu par le Ministère de la Mer, en Europe du Nord a donc été reporté. Vous pouvez soutenir l'entretien de l'Hermione en faisant vos emplettes de fin d'année sur la boutique en ligne de l'Hermione.

- Lola of Skagen n'est pas en reste pour Noël avec la possibilité de commander un chèque-cadeau croisière ainsi que le livre retraçant les 100 ans de mer de Lola. Le programme 2022 de Lola of Skagen devrait être mis en ligne prochainement.

- La Recouvrance vous accueillera à nouveau à son bord à compter de juin 2022. Vous pouvez déjà réserver vos places à bord.

- Le Shtandart vous fait voyager en Méditerranée jusqu'à avril 2022 avant de retourner à la Rochelle en juin 2022. Les réservations se font directement sur le site du Shtandart.

- Santa Maria Manuela a mis en ligne ses premières croisières pour 2022 après une année blanche en 2021.

 

Un nouveau chapitre s'ouvre pour la Fleur de Lampaul

Mis en vente en 2021, le Grand Voilier la Fleur de Lampaul a été racheté par deux amoureux des vieux grééments: Grégoire Loizeau, capitaine de la Fleur depuis plusieurs années et Tristan Hamon, président d’une grande association nautique. Ils ont décidé de reprendre ce magnifique voilier afin de développer l’activité de croisière (mais pas que !). Ils nous parlent de leur projet :

« A la mise en vente de la Fleur, en 2021, nous avons décidé de nous associer pour créer notre société, Loizon Sailing. Nous ne partons pas de zéro car nous nous appuyons sur les conseils et les activités créées par le propriétaire actuel qui a restauré et parfaitement entretenu la Fleur depuis plus d'une dizaine d'années.

Nous souhaitons aujourd'hui continuer à développer de nouveaux circuits de croisières, notamment dans le Grand Nord, tout en permettant au grand public de découvrir la Fleur à l’occasion de sorties en mer de quelques heures ou lors d'événements à quai.

Nous offrons aujourd'hui la possibilité à ceux qui le souhaitent de rejoindre cette aventure en investissant financièrement dans notre société. Outre l’aspect placement financier avec pour objectif de vous rapporter chaque année, c'est aussi la possibilité de naviguer régulièrement sur la Fleur à un tarif attractif, voire d'accéder aux places gratuites de dernières minutes, sur l'ensemble de nos croisières ou événements à quai.

Enfin c'est participer à un projet entrepreneurial ayant pour but de promouvoir la voile et de continuer à maintenir notre patrimoine maritime.

Pour intégrer le capital de notre société, un investissement minimum de 5.000 € est demandé. Par ailleurs, pour ceux qui aimeraient participer de façon plus modeste, une campagne de crowdfunding sera prochainement lancée, en même temps que la prévente des croisières ! Nous espérons vous voir un jour à bord de la Fleur de Lampaul.

Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec Loizon Sailing en écrivant à tristan.hamon@loizonsailing.fr et obtenir plus de détails sur le projet et ses projections financières. »

Plaquette de présentation de Fleur de Lampaul:

Extrait de la Newsletter de TOWT du 9 novembre 2021:

 

TOWT devient une société à mission !

"Après avoir affrété pendant 10 ans des vieux gréements et avoir transporté plus de 1 000 tonnes de marchandises à la voile (thé, café, cacao, rhum…), TOWT s’apprête à lancer la construction d’un premier voilier-cargo moderne, qui transportera de manière décarbonée (à 90 % en moyenne) des marchandises pour le compte de grandes marques.

Suite à son Assemblée Générale du 19 octobre, TOWT est devenu "société à mission", afin de mettre en valeur ce qui fait la spécificité de l'entreprise et de l’engagement en faveur pour la décarbonation du transport maritime de ses différents partenaires, qu’ils soient financiers, institutionnels, techniques ou commerciaux. Pour ces différents acteurs, dont les chargeurs (Cémoi, Belco, Martell, Mumm, Perrier-Jouët, Orange, Picture Organic, ou EthicDrinks, etc), faire le choix du transport à la voile, c’est aller au-delà du simple transport de marchandise pour s’engager dans une aventure écologique, économique et humaine.

Alors que TOWT est en plein changement d'échelle et achève sa levée de fonds pour lancer la construction de sa première flotte de voiliers-cargos, il importe à ses dirigeants de mettre au cœur de cette nouvelle phase de son histoire l'engagement mûri depuis dix ans : permettre une décarbonation massive du transport maritime grâce à la force du vent.

C’est cet engagement, force de développement de l'entreprise depuis 10 ans, qui a été inscrit dans les statuts de TOWT :“La mission de TOWT est d'agir pour décarboner le transport maritime en utilisant la force du vent pour un mode de transport plus sobre, moins dépendant des hydrocarbures, et plus transparent. La voile, en tant que propulsion principale, constitue un levier de développement économique dans les échanges et permet d'envisager une vraie transition énergétique pour relever le défi climatique et énergétique. Cette raison d'être de TOWT fédère l'entreprise, ses salariés, ses chargeurs et ses investisseurs et concilie performance écologique, économique et humaine.”

Grand Voilier Ecole fait embarquer des jeunes à bord du Français

 



L'Association Grand Voilier École (GVE) fait embarquer depuis juin dernier des jeunes, en situation ou non de handicaps, sur le Français, voilier adhérent des Amis des Grands Voiliers, afin de promouvoir auprès des jeunes embarqués les valeurs humaines et professionnelles de la grande marine à voile, comme le savoir-vivre ensemble, la solidarité, le courage, le dépassement de soi. GVE a déjà réussi son pari à faire embarquer plus de 1000 jeunes à bord du Français en 2021.

GVE est née d'une conviction forte de ses membres fondateurs: la mer est une formidable école de vie, elle donne ses meilleures leçons à bord d'un voilier.


Afin de pouvoir continuer à faire naviguer des jeunes à bord du Français, GVE recherche des mécènes. Pour tout renseignement, vous pouvez les contacter par mail: contact@asso-gve.fr ou par téléphone au 06.85.92.30.88.

Par ailleurs, si vous avez entre 15 et 25 ans ou que l’un ou l'une de vos proches est dans cette tranche d’âge et souhaite découvrir le monde passionnant de la mer et de ses métiers, en embarquant à bord d’un magnifique trois-mâts, n'hésitez pas à nous contacter par mail à l'adresse suivante afin d'en savoir plus sur les possibilités d'embarquement avec GVE: mbalique@amisdesgrandsvoiliers.org.

 

Moonbeam IV désormais basé à Brest
 

Décrit par Eric Tabarly comme "le plus beau yacht jamais construit", ce côtre aurique de 35 mètres a appartenu pendant plusieurs années au Prince Rainier de Monaco.

Yacht de luxe construit en 1914 par l'architecte naval écossais William Fife Junior, Moonbeam IV a participé à de nombreuses régates jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Depuis sa restauration complète à l'identique en 2001, il est revenu sur le circuit classique méditerranéen et s'est illustré sous le numéro de voile 8 sur plusieurs régates (dont les Voiles de Saint-Tropez, le Trophée Bailli de Suffren, les Régates royales de Cannes, la Calanques Classic, le Panerai Classic Yachts Challenge).

Moonbeam IV a été acquis en 2021 par Richard Mille. En juillet 2021, Brest est devenu le nouveau port d'attache de ce voilier de légende, amarré aux côtés de Mariquita, autre voilier de légende construit en 1911 par William Fife III, et également nouveau résident de la Marina de Brest.
 

Les Escales Estivales de Brest

Les Escales Estivales de Brest ont permis cet été à de nombreux passionnés ou curieux, petits et grands, seul(e), entre amis ou en famille de naviguer en Rade de Brest à bord de vieux gréements :

Selon les Escales Estivales de Brest, "embarquer sur ces voiliers est un moyen de soutenir ces navires du patrimoine et de les aider à relancer leur activité fortement perturbée par l’annulation de tous les festivals maritimes", tout en donnant un avant-goût des Fêtes maritimes de Brest de 2024.

Le Signora del Vento sérieusement endommagé


Le Signora del Vento, trois-mâts goélette italien, a été sérieusement endommagé le 16 novembre 2019 en raison des fortes intempéries qui se sont abattues sur les côtes italiennes, alors qu'il était amarré dans le golfe de Gaète (Italie).

Renfloué le 18 novembre 2019, il a été remorqué jusqu'au port de Civitavecchia (Rome) pour inspection et réparation. Il devrait ensuite être mis en cale sèche en vue d'une restauration complète.

Mis à l'eau en 1962 à Gdansk (Pologne), le Signora del Vento a d'abord été un navire de pêche sillonnant la Mer du Nord avant d'être transformé en navire-école en 1990. En 2006, il est devenu un navire de croisière de luxe après d'importants travaux de remise en état.

Avec près de 85 mètres de long, c'est le second plus grand voilier italien après l'Amerigo Vespucci.

Signora del Vento à Gaète (Italie), octobre 2019 - © Nicole Bugès