Menu icoMenu232White icoCross32White

LA BOUDEUSE


· Classe A

· Gréement : 3 mâts Goélette

· Construction : 1916, chantier Gbr. Figge, Vlardingen, Hollande. Rallongée de 4,2 mètres en 1942

· Coque : acier

· Longueur hors-tout : 46 mètres

· Longueur de pont : 34,07 mètres

· Largeur : 6,59 mètres

· Tirant d'eau : 2,70 mètres

· Déplacement: 250 tonnes

· Vitesse maximale: 14 nœuds

· Vitesse de croisière : 7,5 nœuds

· Nombre de voiles: 13

· Surface voilure: 700 m²

· Autonomie à la mer: 6 mois

· Capacité d'équipage : 25 passagers

· Propriétaire : École de l'Aventure

 

 

 

 

 

 

 

C'est une histoire singulière qui lie La Boudeuse, trois-mâts d'exploration scientifique et humaine, et les Amis des Grands Voiliers. En septembre 2007, La Boudeuse jette l'ancre à Paris, quai de Bercy, pour une rencontre de plus d'un an avec le public parisien. Fin 2008, plus de 55.000 personnes lui ont rendu visite, découvrant le pont et le grand roof sous la conduite de bénévoles des Amis des Grands Voiliers, et écoutant avec passion l'histoire de ce trois-mâts hors du commun. Pour les sept membres de l'association qui servirent de guide, c'est devenu une histoire d'amour.

Construit en 1916 en Hollande, ce trois-mâts-goélette a d'abord été affecté au transport de marchandises en Mer du Nord et en Baltique. En 1946, il fut vendu à la Suède qui après transformations (ajout des roofs, aménagement de cabines) l'utilisa en voilier école.

Après le naufrage de la jonque "La Boudeuse" en 2001 au large de Malte, en route vers la France après 7 missions scientifiques effectuées en Insulinde "sur la route de Bougainville", Patrice Franceschi racheta ce voilier en 2003. Après un an de travaux effectués à Camaret, La Boudeuse partit en 2004 pour un tour du monde à la rencontre des Peuples de l'eau.

De 2004 à 2007, La Boudeuse effectua 8 missions auprès de populations peu ou mal connues, et dont sont issues des films mettant en évidence, non pas les différences existant entre elles et le monde occidental, mais au contraire, tout ce qui nous rapproche, malgré les milliers de kilomètres qui nous séparent, et les modes de vie presque opposés. L'équipage est composé de 24 bénévoles, marins, médecins, écrivains, philosophes, peintres, photographes... Au cours de ces 3 années d'aventure, 84 personnes se sont succédées à son bord.

Le 27 février 2009, M. Jean-Louis Borloo, Ministre de l'environnement, du Développement Durable et de la Mer, lance le Grenelle de la Mer à bord de La Boudeuse. Il remet à son capitaine une lettre de mission ayant pour objectif d'effectuer des relevés scientifiques en Amazonie Française, le long des côtes atlantiques d'Amérique du Sud, au large des côtes chiliennes et enfin dans des îles de Polynésie Française condamnées à disparaître en raison de la montée des eaux dues au réchauffement climatique.
Le 30 mai 2009, après 18 mois "d'emprisonnement" quai de Bercy, La Boudeuse, libérée, descend la Seine les guides des Amis des Grands Voiliers à son bord, pour un grand carénage au Havre. Elle repartira de Fécamp le 21 octobre à destination de la Guyane française. Hélas, au bout de quatre mois, après avoir parfaitement rempli sa mission en Amazonie, les subventions annoncées par le gouvernement ne seront toujours pas versées. En faillite, La Boudeuse revient en France. Elle est de nouveau à Paris fin 2015 dans le cadre de la COP21.

La Boudeuse n’effectue pas de croisières. C’est le dernier grand voilier d'exploration en activité au monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus